Quotidien des Usines

Eneria lance le chantier de la plus importante unité de méthanisation française

, , , ,

Publié le

Eneria, filiale du groupe Monneyeur, vient de donner le coup d’envoi au chantier de Méthalandes, sur la commune landaise de Hagetmau, qui sera, au moment de sa mise en service, la plus grosse unité de méthanisation en France.

Eneria lance le chantier de la plus importante unité de méthanisation française © DR

Le projet a été rondement mené. Dans le domaine de la méthanisation, où les projets mettent en moyenne 7 à 8 ans à sortir de terre, celui-ci fait presque figure d’exception. A peine quatre ans après les premiers contacts, le groupe Monnoyeur, via sa filiale Eneria, - dont l’agence Sud-Ouest est basée à Saint-Orens-de-Gameville, dans l’agglomération toulousaine (Haute-Garonne), lance le chantier de Méthalandes, sur la commune de Hagetmau, dans les Landes.

L'investissement, estimé à 25 millions d’euros, est soutenu par un pool bancaire conduit par la Société Générale et BPI France. "Finalement, c’est le montage financier qui aura pris le plus de temps", souligne Pierre Dispan de Floran, ingénieur développement EnR chez Eneria.

Une capacité de 153 000 tonnes

Au moment de sa mise en service, au début de l’année prochaine, Méthalandes sera la plus importante unité de méthanisation en France avec une capacité de traitement de 153 000 tonnes de matières organiques (effluents d’élevage et sous-produits de l’industrie agroalimentaire) et une puissance électrique installée de 4,5 mégawatts.

Une quinzaine d’emplois seront créés sur le site pour l’exploitation de l’unité de méthanisation et le transport des produits entrants, dont 95% du gisement se situent dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres.

Initialement spécialisée dans les groupes électrogènes et les unités de production d’électricité décentralisées, Eneria (800 salariés, dont 550 en France, 190 millions d’euros de chiffre d’affaires) s’est lancée depuis 2002 dans le développement, la réalisation et l’exploitation d’unités d’énergie renouvelable avec son entité Eneria Ren. Les premières installations concernaient l’éolien. Depuis 2008, la société a élargi ses activités à la méthanisation.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte