Energy Observer met les voiles vers le nord de l'Europe

Le 18 avril, le bateau Energy Observer s’est équipé d’ailes Oceanwings pour aller plus vite et produire de l’hydrogène en navigant. Elles seront testées cette année durant l'odyssée qui mènera le navire vers les mers du nord de l’Europe.

Partager
Energy Observer met les voiles vers le nord de l'Europe
Energy Observer effectue sa première navigation avec des ailes Oceanwings sur le port d'Amsterdam.

Sorti de l’eau en décembre 2018, le bateau Energy Observer s’est transformé pendant l’hiver. Remis à l’eau à Saint-Malo le 7 mars dernier avec une chaîne hydrogène optimisée et de nouveaux modules photovoltaïques, il a achevé sa mutation au port d’Amsterdam le 18 avril en s’équipant de deux ailes Oceanwings. Remplaçant deux éoliennes verticales testées auparavant, celles-ci permettront d'augmenter la vitesse du navire, de réduire la consommation de ses moteurs électriques et de produire de l'hydrogène par électrolyse de l'eau de mer pendant la navigation - chose qui n'était possible que lors des escales auparavant.

Hautes de 12 mètres pour une surface de 32 m², elles sont autoportées, rotatives à 360° et automatisées. « Chaque aile est équipée de capteurs reliés à une intelligence embarquée qui analyse les conditions environnementales et lui permet de s’y adapter », lisait-on dans un communiqué des Constructions industrielles de la Méditerranée (Cnim) le 13 décembre dernier. Le groupe a développé et produit à La Seyne-sur-Mer (83) les ailes imaginées par VPLP Design. Habillées actuellement d’un tissu Hydranet, en polyester haute performance, elles pourraient plus tard être équipées de panneaux photovoltaïques souples pour produire de l’énergie.

Après un premier prototype de 8 mètres testé sur un trimaran en 2017, le démonstrateur sur Energy Observer part affronter les mers du nord de l’Europe pendant l’année 2019. Mais Cnim et VPLP Design voient déjà plus loin en envisagent les marchés du yachting, du transport maritime et du nautisme. A la clé : une forte réduction de la consommation énergétique des bateaux selon eux. « D’après des simulations réalisées sur un panel très large de bateaux, les résultats sont extrêmement prometteurs : de 18 à 42 % de dépenses énergétiques en moins », indique un communiqué.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS