Énergies renouvelables: Engie et Mitsui vendent 75% de leur fonds en Australie à ICG

MELBOURNE (Reuters) - Engie et Mitsui & Co ont vendu une participation de 75% dans leur fonds d'investissement dans les énergies renouvelables en Australie à Infrastructure Capital Group (ICG), afin d'accélérer la croissance de leurs investissements dans les énergies vertes.
Partager
Énergies renouvelables: Engie et Mitsui vendent 75% de leur fonds en Australie à ICG
Engie et Mitsui & Co ont vendu une participation de 75% dans leur fonds d'investissement dans les énergies renouvelables en Australie à Infrastructure Capital Group (ICG), afin d'accélérer la croissance de leurs investissements dans les énergies vertes. /Photo prise le 5 Octobre 2020/REUTERS/Stéphane Mahé

Les conditions de l'opération n'ont pas été divulguées mais la transaction atteindrait 400 millions de dollars australiens (244 millions d'euros), selon une source proche du dossier.

Cet accord intervient alors que les investissements dans les infrastructures routières et aéroportuaires sont durement impactés par la pandémie de coronavirus.

ICG, un fonds d'investissement australien, gère pour 2,5 milliards de dollars australiens (1,52 milliards d'euros) de capitaux propres.

"La vision à long terme et l'expertise d'ICG dans le secteur aideront ENGIE ANZ à développer davantage de projets dans les énergie renouvelable en Australie, tout en soutenant les opérations de nos actifs en cours", a déclaré Gary Brown, directeur financier d'Engie pour l'Australie et la Nouvelle-Zélande, dans un communiqué mardi.

La filiale australienne du groupe industriel énergétique français exploitera un portefeuille d'actifs d'énergie renouvelable qui comprend les droits sur plusieurs projets dans le pays.

Le premier étant le parc éolien de Willogoleche en Australie du Sud, d'une puissance de 119 mégawatts (MW), et entré en service à la fin de l'année dernière.

Engie, qui a fermé sa centrale charbon de Hazelwood et vendu son autre centrale australienne détenue avec Mitsui en 2017, a indiqué l'année dernière qu'il allait chercher un ou plusieurs partenaires pour investir dans un fonds destiné à développer 2,000 MW de parcs éoliens et solaires en Australie sur 10 ans.

(Sonali Paul, version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS