[Energies fossiles] Le réchauffement climatique menace l’existence de 50 % des espèces végétales et animales, selon WWF

Le rapport de WWF publié mercredi 14 mars souligne une nouvelle fois les dégâts provoqués par le réchauffement climatique. Dans les régions les plus riches en biodiversité, la moitié des espèces pourraient disparaître. L'ONG réclame de sortir urgemment des énergies fossiles.

Partager
[Energies fossiles] Le réchauffement climatique menace l’existence de 50 % des espèces végétales et animales, selon WWF
La moitié des plantes dans les régions riches en biodiversité pourraient disparaître d'ici à 2080.

"Les décennies passées à la combustion des énergies fossiles, couplées à une déforestation effrénée, produisent un impact indéniable sur notre planète." Pour WWF, l'impact est sans appel. Son étude publiée mercredi 14 mars, intitulée "La nature face au choc climatique", résume très bien la situation catastrophique qui nous attend dans les prochaines décennies, si des mesures draconiennes ne sont pas prises pour stabiliser le réchauffement climatique à 1,5°C ou 2°C. Selon l’ONG, près de 50% des espèces vivant dans les régions les plus riches en biodiversité pourraient disparaître d’ici à 2080.

L’étude porte sur "35 Ecorégions prioritaires" de toutes les régions du monde : Amazonie, région du fleuve Amour – Heilong (Asie), Madagascar, Méditerranée, Australie, Yang-Tsé-Kiang… La disparition de près de la moitié des espèces animales et végétales concerne le scénario à + 4,5°C, correspondant à la hausse des températures entre l’ère préindustrielle et la fin de notre siècle. Une hausse extrême qui pourrait être atteinte si l’humanité continue à vivre en exploitant les ressources fossiles au même rythme qu’aujourd’hui et ne fait aucun effort pour lutter contre le réchauffement climatique... à l’image des décisions prises par le président américain Donald Trump quand il s’est retiré de l’Accord de Paris (COP21).

A +2°C, un quart des espèces menacées

Par contre, si le réchauffement est limité à +2°C – objectif le moins ambitieux de l’Accord de Paris – l’extinction des espèces serait réduite de moitié. Cette étude propose de mettre en place des mesures d’adaptation dans ces écorégions pour permettre aux animaux de trouver des "refuges climatiques et d’emprunter des corridors écologiques". Mais certains animaux comme les amphibiens et les reptiles et les plantes sont encore plus menacés.

WWF demande donc de sortir des énergies fossiles. Le GIEC avait demandé de laisser 80% de ces énergies dans les sous-sols pour limiter le réchauffement climatique aux objectifs des Accords de Paris. "Nous devons massivement réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre, conformément aux engagements déjà pris dans le cadre de l’Accord de Paris et en allant plus loin que ces derniers, estime l'ONG. Il est impossible que cet objectif soit atteint sans une action rapide en faveur d’un abandon progressif des énergies fossiles ? en particulier du charbon, mais également du pétrole et du gaz. Pour dire les choses simplement, il nous faut arrêter de consommer des énergies fossiles."

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Environnement

Dépoussiéreur industriel : Filtre à manches FP rectangulaire

FB FILTRATION

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - La Grande-Motte

Fourniture de matériels de balisage en mer

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS