ENERGIELe triomphe annoncé du sans-plomb 95Allemands et Britanniques utilisent à plus de 40% le super sans-plomb95. Hollandais et Scandinaves en sont à 60%. Les Français ne dépassent pas 5,5%. Elf fait campagne pour promouvoir ce carburant oublié, le seul conforme pourtant aux spécifications euro...

,

Publié le

ENERGIE

Le triomphe annoncé du sans-plomb 95

Allemands et Britanniques utilisent à plus de 40% le super sans-plomb95. Hollandais et Scandinaves en sont à 60%. Les Français ne dépassent pas 5,5%. Elf fait campagne pour promouvoir ce carburant oublié, le seul conforme pourtant aux spécifications européennes.



Les automobilistes français ont, à nouveau, de quoi être perplexes. A grand renfort de lettres aux treize mille garagistes de l'Hexagone, d'encarts explicatifs dans la presse et de spots à la télévision, Elf leur révèle, depuis quelques semaines, ce que leurs distributeurs de carburant s'étaient bien gardés de leur dire depuis 1989: qu'ils étaient les seuls en Europe à se précipiter sur le super sans plomb à 98 d'indice d'octane. Sans aucun bénéfice pour la longévité de leur moteur et son bon fonctionnement, mais avec un préjudice de 10 à 25centimes par litre pour leur portefeuille pour un carburant qui ne coûte que 5centimes de plus en moyenne à la production. Faute d'information suffisante, le super sans plomb95, susceptible d'être utilisé par 40% des automobilistes, ceux qui roulent avec des voitures construites depuis juillet1990 équipées ou non de dispositifs antipollution, n'est en fait adopté que par 5,5% d'entre eux. Et même, paradoxalement, par une faible minorité des propriétaires de voitures sorties depuis juillet1993, toutes, en revanche, obligatoirement munies de pots catalytiques conçus pour le sans-plomb95. "Etudié pour produire majoritairement le sans-plomb95, notre outil de raffinage, explique André Duval, responsable qualité et marketing produit du numéro1 pétrolier français, ne permet pas de fabriquer, dans des conditions correctes de rentabilité, plus de 30 à 35% de sans-plomb98." Limite atteinte aujourd'hui. Leader sur le marché du sans-plomb95 avec une position de l'ordre de 20%, alors qu'il n'occupe que le quatrième rang pour le sans-plomb98 après Intermarché, Leclerc et Total, Elf veut transformer la contrainte industrielle en avantage marketing. En tirant parti d'un réseau qui, dès la sortie de la directive européenne sur l'"eurosuper" en 1985, s'est équipé pour diffuser le nouveau produit inévitablement appelé à se généraliser. Un millier de ses stations sur les 1740 de son réseau dit "de tête" ont été dotées des pompes spéciales. La totalité sera équipée avant la fin de 1995.

Une généralisation inévitable

Alors, autant partir dès maintenant à l'assaut avec une politique de prix plus agressive. Le litre de son Optane95 a été diminué de 20centimes en moyenne. "Pour attirer l'attention." Et jusqu'à 40centimes dans les stations-service situées à proximité de grandes surfaces. Ni les autres pétroliers ni la grande distribution ne se sont pour l'instant aventurés à surenchérir. "L'effet négatif sur nos marges, dit-on à la tour Elf, sera compensé par la croissance de nos volumes." Depuis le début de l'année, Elf a augmenté ses ventes de sans-plomb95 de plus de 60% et grignoté deux points de parts de marché. L'effet domino est lancé. En 1996, du simple fait du renouvellement du parc automobile, 60% des automobilistes pourront remplir leur réservoir de sans-plomb95. Et environ 90% en l'an 2000. A cette date, le sans-plomb98 se sera, propablement, marginalisé autour de 10%, comme en Allemagne actuellement.





Le Label Utac pour le 15 septembre

L'Optane95 sera, à compter de la mi-septembre, l'un des premiers carburants labellisés "Qualité carburants/certification Utac". Une garantie de conformité au cahier des charges des constructeurs d'automobiles Renault, Peugeot, Citroèn et des marques importées, attestée par un organisme tiers, en l'occurrence l'Utac (Union technique de l'automobile, du motocycle et du cycle) qui a obtenu, en février 1994, l'accréditation du ministère de l'Industrie. Un autocollant noir apposé au-dessus des pompes des stations-service sera, pour les automobilistes, l'assurance d'une qualité conçue pour accroître la longévité des moteurs, la plus grande facilité de leur démarrage, ou, pour les diesels, la garantie d'un bon fonctionnement même par grand froid. Pour avoir le droit d'utiliser ce nouveau label, dont la gestation a demandé pas moins de trois ans en raison des réserves de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, pétroliers, grandes surfaces et distributeurs indépendants devront acquitter une redevance de 1,3franc par mètre cube vendu. Avec ou non un supplément de prix à payer pour l'automobiliste, selon probablement l'âpreté de la concurrence locale.

USINE NOUVELLE - N°2460 -

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte