Enel confirme ses objectifs, malgré un bénéfice en baisse sur 9 mois

MILAN (Reuters) - Enel a confirmé jeudi ses objectifs annuels après avoir publié un bénéfice en baisse sur neuf mois en raison des conditions climatiques qui ont affecté sa production dans la péninsule ibérique.
Partager
Enel confirme ses objectifs, malgré un bénéfice en baisse sur 9 mois
Enel a confirmé jeudi ses objectifs annuels après avoir publié un bénéfice en baisse sur neuf mois en raison des conditions climatiques qui ont affecté sa production dans la péninsule ibérique. /Photo d'archives/REUTERS/Tony Gentile

L'électricien contrôlé par l'Etat, qui détient une participation majoritaire dans l'espagnol Endesa, a fait état d'un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) en recul de 4,7% à 11,3 milliards d'euros, conforme aux attentes des analystes

L'entreprise, qui vise un bénéfice brut de 15,5 milliards d'euros en 2017, a dit s'attendre à ce que la croissance de son Ebitda accélère au quatrième trimestre.

"Notre diversification géographique et la contribution de nos investissements à la croissance nous ont permis de gérer la pénurie mondiale des ressources éoliennes et hydroélectriques", a déclaré l'administrateur délégué Francesco Starace.

La compagnie d'électricité italienne compte désormais sur les réseaux et les énergies propres pour se développer, particulièrement dans les pays émergents.

Enel a dit être intéressé par des acquisitions dans le secteur de la distribution d'électricité mais a exclu toute opération d'envergure.

Le groupe italien, qui publiera son nouveau plan stratégique le 21 novembre, a relevé son dividende semestriel de 16,7% et a indiqué qu'il verserait un dividende de 0,23 euro pour 2017, contre 0,18 euro l'année dernière.

Ce dividende est conforme à son objectif annoncé l'année dernière d'une redistribution de 65% des bénéfices.

Le titre évoluait peu (+0,09%) à 5,365 euros vers 10h15 GMT à la Bourse de Milan. A ce stade, l'indice européen des services aux collectivités perdait 0,43%.

(Stephen Jewkes; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS