Enel cherche à convaincre les Italiens d'acheter ses obligations

Un investissement plus solide qu’un marteau. Voilà ce que promet la compagnie énergétique italienne Enel quand elle vante ses obligations en vente du 6 au 24 février. Et elle le fait via l'un des canaux les plus en vue sur le Net : YouTube.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Enel cherche à convaincre les Italiens d'acheter ses obligations

Quand il s'agit de récolter 1,5 milliard d’euros, tous les moyens sont bons. Y compris la diffusion de la bonne parole financière sur la plateforme de diffusion vidéoYouTube. Dans un film de plus de 4 mn, le directeur général, Fulvio Conti, souligne que cette émission ouverte aux particuliers est "une bonne opportunité pour qui veut investir dans une entreprise solide et fiable".

Le but de l’opération est de réduire la dette de l’industriel, rappelle Fulvio Conti. Le groupe avait déjà annoncé, mardi 31 janvier, être parvenu à réduire sa dette à 44,6 milliards d'euros, contre 44,9 milliards un an plus tôt. L'objectif est désormais de ramener structurellement l'endettement sous les 40 milliards.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dans son message vidéo, Fulvio Conti se veut particulièrement rassurant : "Nos résultats confirment la force de la diversification géographique et technologique. La croissance de l'Amérique latine, de la Russie, de l'Europe de l'Est et du secteur des énergies renouvelables a compensé la faiblesse du cycle économique dans la zone euro". A voir, en version originale ci-dessous :

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS