Endress+Hauser étend ses capacités en Alsace

Partager

Un investissement total de 5,4 millions d'euros. C'est la somme qu'a dépensée le spécialiste suisse de l'instrumentation pour l'extension de son site de Cernay dans le Haut-Rhin. Ce projet consiste d'une part en l'acquisition et la transformation pour 4,2 M€ d'un atelier de 9 000 m2 jouxtant le site d'Endress+Hauser, spécialisé dans la production de débitmètres électromagnétiques. D'autre part, 1,2 M€ a été déboursé pour la construction d'une unité de production (1 000 m2), et équipé de rampes de chargement spécifiques pour les camions. « Grâce à ce nouveau bâtiment, nous pouvons produire en très grandes quantités et délimiter plus efficacement nos processus de fabrication », explique Matthias Aschberger, directeur de l'usine de Cernay chez Endress+Hauser. Outre l'agrandissement de la surface dédiée à la production, le groupe suisse a également réorganisé une ligne de production pour gagner en performance opérationnelle : les étapes de montage ont été organisées de manière plus rationnelle, et le transfert de matériaux entre les différentes stations de travail a été repensé. Enfin, les postes de travail alloués aux sous-traitants et aux personnes travaillant dans le cadre de l'atelier d'insertion ESAT ont été intégrés à la production élargie. « Cela permet de réduire nettement les trajets et d'augmenter la flexibilité des processus de travail », indique Matthias Aschberger. Créée en 1991, l'usine Endress+Hauser de Cernay emploie 360 collaborateurs. Cet investissement intervient après que le groupe suisse ait renforcé ses capacités en débitmétrie en Amérique en 2013. Il avait investi 8 M€ pour se doter d'une usine au Brésil et 40 M$ pour étendre son site américain de Greenwood. Fort d'un effectif de plus de 12 000 salariés, Endress+Hauser a enregistré un chiffre d'affaires de 2 Mrds € en 2014.

Analytik Jena installe une agence chez Endress+hauser

Le spécialiste des équipements d'analyse a annoncé la création d'une succursale sur le site suisse de Reinach, siège principal de sa maison mère Endress+Hauser. Cette implantation permettra « d'assurer la prise en charge directe et l'approvisionnement du marché suisse » de l'instrumentation analytique. Analytik Jena vise en particulier « la branche chimico-pharmaceutique, qui avec la construction mécanique, compte parmi les principaux secteurs industriels en Suisse ».

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS