L'Usine Maroc

En vidéo : Quand Jamal Belahrach, président de la commission Emploi du patronat marocain revient sur la hausse du SMIG... et les réformes

Vincent Souchon ,

Publié le

Vidéo Dans une vidéo publiée par Les Inspirations Eco,  le président de la commission emploi et relations sociales à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Jamal Belahrach revient sur l'augmentation SMIG marocain, le sytème de protection sociale ou de subventions publiques. Il craint une perte de compétitivité du pays et appelle à ne pas " tuer la poule aux œufs d'or ".

En vidéo : Quand Jamal Belahrach, président de la commission Emploi du patronat marocain revient sur la hausse du SMIG... et les réformes
Jamal Belahrach
© dr

Fidèle sa réputaiton Jamal Belahrach ne mâche pas ses mots. Interrogé fin juin par nos confrères de Les Inspirations Eco, le président de la commission "emploi et relations sociales" de la CGEM est revenu en détails sur les enjeux de la hausse du SMIG marocain et les conséquences sur le tissu entrepreneurial du pays.

Celui qui est aussi patron de Manpower Maghreb pour l'Afrique du Nord affirme que la CGEM n'est pas spécifiquement opposée à une hausse du SMIG, mais que cette réforme intervient dans un contexte économique délicat, où la croissance montre des signes de faiblesses et où l'informel représente toujours 40% du PIB.

M. Belahrach critique le fait que cette augmentation des salaires ne va impacter que les entreprises payant leurs impôts. Il appelle le gouvernement d'Abdelilah Benkirane à prendre des mesures complémentaires pour palier la hausse du coût du travail, par exemple en augmentant l'assiette de cotisations de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ou en faisant reculer l'âge de la retraite.

Décidé par le gouvernemnt Benkirane, la hausse du SMIG de 10% avait été annoncée le 30 avril dernier par le ministre de l'Emploi et des affaires sociales Abdesslam Seddiki.

L'augmentation va s'opérer en deux temps : une première hausse de 5% aura lieu dès ce mois de juillet et une seconde un an plus tard, en juillet 2015.

Le SMIG horaire actuel, soit 12,24 dirhams, est passé à 12,85 dirhams début juillet avant de s’établir à 13,46 dirhams à partir de l'été 2015.

La CGEM avait exprimé ses inquiétudes dès l'annonce de cette mesure sociale. “Une telle hausse, appliquée sans contreparties, viendra éroder davantage la compétitivité de l’industrie marocaine et ne manquera pas d’avoir un impact sur l’emploi industriel" prévenait le patronnat, en rappelant que le Maroc est seulement 77ème dans le classement mondial de la compétitivité du World Economic Forum (WEF).

 

Jamal Belahrach interviewé par Les Inspirations Eco

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte