Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

En vidéo : le lancement de l'"Ecosystème Renault" à Rabat et ses promesses d'investissements et d'emplois au Maroc

, , , ,

Publié le

Vendredi 8 avril le groupe Renault a signé au palais royal de Rabat une convention avec le gouvernement marocain sur la création d'un "Ecosystème Renault" avec 900 millions d'euros d'investissements industriels et 50 000 emplois attendus au sein de la filière automobile.  L'info en images avec un reportage du journal télévisé de la chaîne marocaine 2M.

En vidéo : le lancement de l'Ecosystème Renault à Rabat et ses promesses d'investissements et d'emplois au Maroc
B. Cambier de Renault et les ministres marocains MH Elalamy et M. Boussaïd signant la création de l'écosystème Renault le 8 avril à Rabat.
© bladi.net

Le constructeur automobile Renault va consolider la filière automobile au Maroc. Le groupe qui y dispose de deux usines à Casablanca et surtout depuis 2012 Tanger, a produit 288 000 véhicules l'an dernier dans le pays.

Il vient de signer en grande pompe avec les pouvoirs publics marocains, et en présence du roi Mohammed VI, la création d'un "Ecosystème Renaul", déclinaison autour du groupe de la politique de clusters développée par le ministre de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy, et son "Plan d'accélération industrielle", initié en 2014.

Cet "écosystème" industriel accompagnera la montée en puissance de l'usine de Tanger qui a assemblé 229 000 véhicules en 2015. Il doit générer 900 millions d'euros d'investissement industriels et 50 000 emplois additionnels, chiffres comprenant Renault mais aussi ses fournisseurs comme Saint-Gobain Sekurit, Visteon, Denso ou Snop

La filière automobile emploie déjà plus de 90 000 salariés dans le royaume, dont près de 10 000 pour le seul constructeur au losange, activités commerciales comprises. Avec la  formalisaiotn de l'écosystème qui prévoit un volet formation, le taux d'intégration local pour Renault doit passer d'environ 40% à 65% et le constructuer tripler ses achats dans le pays où va par ailleurs s'installer d'ici à 2019, le groupe PSA.

Retour sur l'événement du vendredi 8 avril avec ce reportage de la chaîne marocaine 2M, relayée par le site Bladi.net. Avec les interventions, notamment de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie ou, pour le constructeur français, de Bernard Cambier, directeur des opérations Afrique Moyen-Orient Inde qui a signé la convention avec le gouvernement du Maroc.

 

 

 

 

 

 

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle