Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[En vidéo] L’Emeraude, le nouveau chalutier de la Compagnie des pêches de Saint-Malo

Sybille Aoudjhane ,

Publié le

Vidéo La Compagnie des pêches de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) et l'armement Euronor ont investi dans un nouveau chalutier inauguré samedi 6 octobre : l'Emeraude. Découvrez-le en vidéo.

[En vidéo] L’Emeraude, le nouveau chalutier de la Compagnie des pêches de Saint-Malo
L'Emeraude est long de 80 mètres et accueille 38 personnes.
© DR

L’Emeraude est enfin arrivé à Saint-Malo. Pour remplacer la mission de la Grande Hermine, le nouveau bateau de la Compagnie des pêches de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a commandé ce chalutier-usine fin 2015. L’entreprise bretonne et l'armement Euronor installé à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) se partagent la propriété du bateau l'Emeraude pour lequel ont été investis 36 millions d'euros.

Réalisé au chantier norvégien Kleven, ce navire-usine long de 80 mètres et qui accueille un équipage formé de 38 personnes, est destiné à la pêche au cabillaud mais aussi au lieu noir et l’églefin. Les marins pêchent aussi des crevettes et se chargent de fabriquer du surimi. Ces poissons sont transformés à bord puisque ce bateau dispose d'une capacité de stockage de 1 400 m3 et d'une chambre froide de 550 m3. "Nous allons gagner en productivité avec une usine très robotisée. Nous devrions doubler le tonnage de filets. Par exemple, la découpe automatique des filets, des dos sera optimisée après analyse aux rayons X. Ainsi, chaque poisson sera portionné de façon très précise. Il y aura moins de déchets", explique Patrick Soisson, président de la Compagnie des Pêches, auprès de la CCI d’Ille-et-Vilaine.

"Emeraude sera propre et économe en énergie, tout en offrant une puissance par cylindre supérieure de 20 %", précise-t-il. Il ajoute que les marins travailleront plus à l’abri avec un pont couvert de 50 mètres.

 

 

La Compagnie des pêches de Saint-Malo réalise un chiffre d'affaires annuel de 45,5 millions d'euros et emploie 390 salariés. Elle a pour actionnaire l'entreprise anglaise UK Fisheries comme c'est aussi le cas pour Euronor dont le chiffre d'affaires annuel est de 26 millions d'euros. Cet armement à la pêche emploie 126 personnes. 

 

 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle