Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

En Russie, accident meurtrier d'un Soukhoï Superjet 100

Sybille Aoudjhane , , ,

Publié le

Vidéo Un appareil Soukhoï Superjet 100 de la compagnie Aeroflot s'est enflammé lors d'un atterrissage d'urgence, le 5 mai sur l'aéroport de Moscou (Russie), causant la mort de 41 personnes.

En Russie, accident meurtrier d'un Soukhoï Superjet 100
L'accident a causé la mort de 41 personnes.
© Comité d'enquête de la Fédération de Russie

Le Soukhoï Superjet 100 touché par un deuxième accident. Un appareil de la compagnie aérienne russe Aeroflot a pris feu lors d’un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Moscou-Cheremetievo, le 5 mai 2019 au soir. Selon le Comité d’enquête russe, l'accident a causé le décès de 41 personnes.

Le vol Su-1492 transportait 78 passagers et membres d'équipage à destination de Mourmansk lors qu’il a dû atterrir juste après son décollage entre 18 heures et 18h30.

Le Comité d'enquête russe va examiner tous les paramètres : qualification des pilotes, maintenance et fonctionnement de l'appareil et conditions météorologiques. Selon des témoins l’avion aurait été touché par la foudre.

Un second accident en sept ans

Le Soukhoï Superjet 100 est un avion régional fabriqué en Russie dont la production a commencé à la chute de l’URSS. Il est assemblé par la société étatique Soukhoi, à l'origine un constructeur d'avions militaires. Le français Safran et le russe NPO Saturn ont formé une coentreprise pour créer un moteur dédié, le SaM146, sur la base du CFM 56 de l'ex-Snecma.

Le 10 mai 2012, un accident avait déjà eu lieu en Indonésie sur cet appareil. L’avion réalisait un vol de démonstration et s’est écrasé sur le mont Salak, au sud de Jakarta. La conséquence d'une erreur de pilotage selon Reuters. L’accident a provoqué la mort de 45 personnes.

Selon Aéroflot, 100 jets régionaux Soukhoï Superjet 100 ont intégré sa flotte depuis 2011. Seuls 50 appareils sont en fonctionnement. En septembre 2018, Aeroflot s'est uni à la United Aircraft Corporation (UAC), un consortium russe rassemblant les principaux avionneurs civils et militaires, pour obtenir un accord visant à fabriquer 100 avions Soukhoï Superjet 100 supplémentaires. "Selon les termes de cet accord, les avions seront livrés entre 2019 et 2026", indique la compagnie. Les autorités russes n'ont pas l'intention de clouer au sol les Soukhoi Superjet 100 en attendant les résultats de l'enquête.

Une vidéo a été fournie par le Comité d'enquête russe : 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle