Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Ariane 5] 4, 3, 2, unité... Chronologie d’un décollage

Sybille Aoudjhane ,

Publié le

Vidéo Un nouveau lancement de fusée Ariane 5 va être effectué jeudi 5 avril à Kourou. La mission a pour but de mettre en orbite deux satellites de télécommunication. Le compte à rebours est lancé. 

[Ariane 5] 4, 3, 2, unité... Chronologie d’un décollage
Ariane 5 lancera deux satellites de télécommunication le jeudi 5 avril 2018.

Les montres ont intérêt à être bien réglées... car le minutage est précis. Le décollage d’Ariane 5 - qui va intervenir une nouvelle fois jeudi 5 avril juste avant minuit - suit une feuille de route rigoureuse. Les opérations commencent la veille à H0 (heure de départ) moins 21 heures et 45 minutes (soit H0-21h45). Sur la zone de lancement, à Kourou en Guyane, débute le remplissage des réservoirs. La première zone chargée est la sphère hélium (SSHél). L’hélium "très froid contraste avec la chaleur guyanaise et génère une fumée blanche", indique le Centre national d’études spatiales (Cnes).

Quelques heures avant le lancement, dans l’après-midi, les opérations de remplissage de l’étage principal cryotechnique commencent. Première étape à H0 – 5h00 : acheminement de l’oxygène liquide (LOX) et de l’hydrogène (LH2) à la table de lancement. Une heure après, les réservoirs du corps central alimentent le moteur Vulcain 2 dans le caisson réservé au LOX et celui réservé au LH2. "L’oxygène longe le corps central et remplit la partie supérieure du réservoir", explique le Cnes. A H0-3h30, la dernière opération consiste au remplissage de l’étage supérieur cryotechnique qui alimente le moteur HM7. Le moteur est aussi chargé en oxygène et hydrogène.

Quand le compte à rebours est lancé, le moteur Vulcain 2 s’allume à H0. Sept secondes après, les deux boosters ou Etages d’accélération à poudre remplis de propergol sont allumés par une étincelle. Ils permettent à 90% la propulsion d‘Ariane 5.

Que se passe-t-il après ?

Arianespace indique que le lanceur va monter verticalement pendant 13 secondes avant de basculer vers l’Est. A H0 + 2 minutes et 20 secondes, les boosters se séparent d’Ariane, à environ 60 km d’altitude. Une minute après, la coiffe protégeant les charges utiles est larguée. Ariane a atteint 110 km d’altitude. L’étage principal cryotechnique s’éteint et se sépare à H0 + 8 minutes et 58 secondes. Il retombera au large des côtes africaines dans l’Atlantique (Golfe de Guinée).

L’orbite finale visée sera atteinte grâce au moteur HM7 de l’étage supérieur allumé à H0 + 9 minutes et 8 secondes. Au final, le lanceur atteint une vitesse d’environ 9 498 m/s et se trouve à une altitude de 639 km. Selon les calculs d’Arianespace, la mission durera 33 minutes et 56 secondes, entre le décollage et la séparation des satellites. Le lancement peut être regardé en direct sur la page du Cnes, à partir de 23h30 ce jeudi. 

La chronologie en image, réalisée par le Cnes : 

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle