Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

En septembre, une baisse de 2% du marché automobile européen à modérer

, , , ,

Publié le , mis à jour le 17/10/2017 À 09H24

Infos Reuters PARIS (Reuters) - Avec1.466.336 véhicules immatriculés, le marché automobile européen s'est contracté de 2,0% sur un an en septembre, montrent les données publiées mardi 17 octobre par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

En septembre, une baisse de 2% du marché automobile européen à modérer
Le marché automobile européen s'est contracté de 2,0% sur un an en septembre, à 1.466.336 véhicules immatriculés.
© wikimedia - c.c

Le marché automobile européen baisse de 2% en septembre comparé au même mois de l'année dernière, selon les chiffres publiés mercredi 17 octobre par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Seulement 1.466.336 nouveaux véhicules ont été immatriculés.

Toutefois, l'ACEA tempère cette baisse. Cette dernière insiste sur le fait que la base de comparaison pour les chiffres du mois dernier est particulièrement défavorable, les ventes de septembre 2016 restant les plus élevées jamais enregistrées dans l'Union européenne.

Et sur le mois de septembre, certains grands marchés ont nettement marqué le pas, comme le Royaume-Uni (-9,3%) et l'Allemagne (-3,3%). L'Italie et l'Espagne sont en revanche restées dynamiques avec des gains respectifs de 8,1% et 4,6% tandis que le marché français a progressé de 1,1%.

A périmètre constant, les ventes de PSA en recul

Au niveau des constructeurs, PSA enregistre un bond spectaculaire de 70,1% lié à l'acquisition des marques Opel et Vauxhall dans le cadre du rachat, finalisé le 1er août, des activités européennes de l'américain General Motors. A périmètre constant, les ventes du constructeur français sont en revanche en recul de 1,6%, selon les calculs de Reuters.

Les immatriculations de véhicules du groupe Renault ont grignoté 0,4% (-1,4% pour la marque Renault et +5,4% pour Dacia) et celles de Nissan ont augmenté de 3,3%.

L'allemand Volkswagen, numéro un européen du secteur, a vu ses ventes de contracter de 1,1%, avec notamment une baisse de 3,2% pour la seule marque Volkswagen. Celles de ses compatriotes BMW et Daimler ont reculé de 2,1% et 1,2% respectivement.

Les ventes de l'américain Ford ont chuté de 13,0% et celles du japonais Toyota ont progressé de 1,9%.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le nombre de véhicules immatriculés dans les pays de l'UE et ceux de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse) est toutefois en hausse de 3,6% par rapport à la même période en 2016, à 12,03 millions.

Pour Reuters, Bertrand Boucey pour le service français

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus