L'Usine Santé

En se reconvertissant dans les masques, Dedienne Multiplasturgy Group est en passe de réussir son pari

Hubert Mary , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Cas d'entreprise Pour éviter de sombrer, le fabricant de pièces complexes pour les secteurs de l'aéronautique, de l'automobile et de la santé, Dedienne Multiplasturgy Group, a réadapté ses lignes de production pour confectionner des équipements de protection individuelle. Sa dernière création ? Un masque réutilisable en plastique 100% recyclable, baptisé Protective Rainbow.  

En se reconvertissant dans les masques, Dedienne Multiplasturgy Group est en passe de réussir son pari
Le masque de Dedienne, baptisé Rainbow, est vendu 24 euros avec des filtres permettant 200 utilisations.
© Dedienne

%%ARTICLELIE:958566%%Pierre-Jean Leduc, directeur général de Dedienne Multiplasturgy Group, un fabricant de pièces complexes pour les secteurs de l'aéronautique, de l'automobile et de la santé, n'est pas du genre à se laisser abattre. Quand l'activité de son groupe a accusé le coup et que ses clients ont annulé leurs commandes, le dirigeant s'est creusé la tête pour éviter la faillite. "Il nous fallait une activité de diversification. Devant la pénurie d'équipements de protection individuelle, je me suis dit : nous avons les machines et la techno pour en fabriquer, allons-y ! Quinze jours plus tard, nous lancions la production du premier masque."

Démarche écoresponsable

(L'équipe Dedienne, avec Pierre-Jean Leduc au centre, présente à l'université d'été du MEDEF) 

Devant le stand qu'il tient à l'université d'été du MEDEF, Pierre-Jean Leduc présente ses masques réutilisables et 100 % recyclables. Pour le dernier né, le Protective Rainbow, le groupe normand a changé sa méthode de fabrication et mobilise deux de ses sept usines pour le produire. "Jusqu'ici, nous avions opté pour une fabrication additive à l'aide d'imprimantes 3D. Cela nous permettait de produire 1000 masques par jour. Pour le Rainbow, nous avons créé un moule, ce qui a permis de multiplier par 10 notre production journalière".

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte