En se reconvertissant dans les masques, Dedienne Multiplasturgy Group est en passe de réussir son pari

Pour éviter de sombrer, le fabricant de pièces complexes pour les secteurs de l'aéronautique, de l'automobile et de la santé, Dedienne Multiplasturgy Group, a réadapté ses lignes de production pour confectionner des équipements de protection individuelle. Sa dernière création ? Un masque réutilisable en plastique 100% recyclable, baptisé Protective Rainbow.

 

Partager
En se reconvertissant dans les masques, Dedienne Multiplasturgy Group est en passe de réussir son pari
Le masque de Dedienne, baptisé Rainbow, est vendu 24 euros avec des filtres permettant 200 utilisations.

À LIRE AUSSI

Pour traverser la crise, Dedienne Multiplasturgy Group pivote et propose des produits de protection contre le Covid-19
Pierre-Jean Leduc, directeur général de Dedienne Multiplasturgy Group, un fabricant de pièces complexes pour les secteurs de l'aéronautique, de l'automobile et de la santé, n'est pas du genre à se laisser abattre. Quand l'activité de son groupe a accusé le coup et que ses clients ont annulé leurs commandes, le dirigeant s'est creusé la tête pour éviter la faillite. "Il nous fallait une activité de diversification. Devant la pénurie d'équipements de protection individuelle, je me suis dit : nous avons les machines et la techno pour en fabriquer, allons-y ! Quinze jours plus tard, nous lancions la production du premier masque."

Démarche écoresponsable

(L'équipe Dedienne, avec Pierre-Jean Leduc au centre, présente à l'université d'été du MEDEF)

Devant le stand qu'il tient à l'université d'été du MEDEF, Pierre-Jean Leduc présente ses masques réutilisables et 100 % recyclables. Pour le dernier né, le Protective Rainbow, le groupe normand a changé sa méthode de fabrication et mobilise deux de ses sept usines pour le produire. "Jusqu'ici, nous avions opté pour une fabrication additive à l'aide d'imprimantes 3D. Cela nous permettait de produire 1000 masques par jour. Pour le Rainbow, nous avons créé un moule, ce qui a permis de multiplier par 10 notre production journalière".

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Aix-en-Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET ABONNEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À L'USINE NOUVELLE

Rejoignez la communauté des professionnels de l’industrie et profitez d'informations et données clés sur votre secteur.

Découvrez nos offres