En plein lancement des enchères 5G, Ericsson exhorte la France à accélérer

Ce 29 septembre avait lieu l’Ericsson Day, l’événement annuel qui permet à l’équipementier de faire le point sur sa santé économique et sa part du marché 5G. Mais c’était aussi le lancement des enchères des bandes de fréquences de la 5G en France. L’occasion pour Ericsson de tenter de rassurer sur la consommation énergétique du réseau de 5e génération – et de demander à la France d’accélérer le mouvement.

Partager
En plein lancement des enchères 5G, Ericsson exhorte la France à accélérer

L'équipementier a le sens du tempo. Cette année, l’Ericsson Day, rendez-vous annuel de la branche française du suédois pour faire le point sur la 5G, était organisé ce mardi 29 septembre. Soit le même jour que le lancement officiel des enchères pour allouer aux quatre opérateurs français les 11 blocs de fréquences de 10 MHz situés sur une bande entre 3,4 et 3,8 GHz.

Une concordance des dates qui semblait réjouir Franck Bouétard, PDG d’Ericsson France. Et pour cause : sa société est très bien placée pour se partager avec le finlandais Nokia une très large partie des futurs contrats 5G dans l’Hexagone, le chinois Huawei ayant été mis à l’écart par l’Agence française de sécurité des systèmes d’information (Anssi).

De plus, l’équipementier suédois a déjà grandement bénéficié de la 5G, affichant une hausse de 1,7% de son chiffre d’affaires entre le dernier trimestre 2019 et le premier trimestre 2020 et revendiquant 100 contrats 5G et 61 réseaux opérationnels sur 110 dans le monde. Ericsson vient également de racheter Cradlepoint pour 1,1 milliards de dollars, dont la plate-forme logicielle NetCloud et les routeurs IoT 5G sont sont installés chez plus de 20 000 clients. Cette acquisition devrait permettre à Ericsson de se tailler une place de choix dans le marché de la 5G industrielle .

Ericsson en défense de l’impact environnemental de la 5G

Pour autant, l’Ericsson Day survient également en pleine tempête médiatique, en France, autour des potentiels effets néfastes de la 5G sur l’environnement et la santé . Un à un, les intervenants de cet Ericsson Day se sont relayés pour tenter d’expliquer en quoi la 5G était plus efficace énergétiquement que ses prédécesseurs : « Elle consomme dix fois moins que la 4G, les émissions sont dirigées, et non pas globales comme en 4G, et l’antenne n’émet que lorsqu’on s’y connecte. Et enfin, dans un premier temps, la 5G utilisera sensiblement les mêmes bandes de fréquences que la 4G ou le wifi », tentait de rassurer Franck Bouétard, appelant à « plus de cartésianisme de la part de certains Français ».

Viktor Arvidsson, directeur stratégie, innovation et relations industrielles chez Ericsson France, assurait qu’environ « 2 900 études avait été réalisée sur l’exposition aux ondes de fréquences similaires » et qu’il n’y avait « pas de risque avéré aujourd’hui ».

Rattraper le retard français

Le vrai sujet d’inquiétude, pour Ericsson : le retard de la France dans le déploiement de la 5G. Alors que l’on dénombrera, fin 2020, 8 millions d’utilisateurs en Corée du Sud, 13 millions en Amérique du Nord et 160 millions en Chine, l’Europe est à la traîne – et la France encore plus. Seules quelques centaines de stations de bases ont été déployées dans l’Hexagone, et uniquement pour des expérimentations – dont une dans l’usine de Schneider Electric, au Vaudreuil, en Normandie.

Carte 5G Europe Ookla

Carte des déploiements de la 5G en Europe au 29 septembre 2020 © Ookla

Pourtant, Viktor Arvidsson se veut optimiste : « Aujourd’hui, la 5G est opérationnelle, le coût des terminaux sont à la baisse. Si nous accélérons, nous sommes encore capables de revenir dans le peloton de tête. » Le centre de R&D d'Ericsson en France, situé sur le campus de Paris-Saclay, est d'ailleurs opérationnel, avec 50 personnes sur les 300 visés à terme. « En France, la 5G figure en bonne place dans le volet numérique du plan de relance du gouvernement. Parce qu’elle joue un rôle crucial dans la compétitivité et la résilience de l’économie », concluait Franck Bouétard.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Gestion/exploitation du service « distribution multimédia à l'attention des visiteurs ». Lot 2

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS