En Picardie, Innovafeed mise sur l'économie circulaire pour devenir le leader des protéines d'insectes

La start-up Innovafeed s'apprête à inaugurer, à Nesle dans la Somme, la plus grande usine d'insectes du monde. Un site qui doit permettre à la start-up de s'imposer comme le leader de la protéine d'insectes pour l'alimentation animale. 

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

En Picardie, Innovafeed mise sur l'économie circulaire pour devenir le leader des protéines d'insectes
L'usine Innovafeed doit ouvrir ses portes en avril 2020

Les bâtiments sont sortis de terre, les silos dominent déjà la plaine de Nesle en Picardie... Il ne manque plus que l'installation des process pour que l'usine d'Innovafeed soit prête à ouvrir ses portes. C'est en effet ici, au nord de Compiègne, pays de la betterave, que la start-up spécialiste des larves de mouche entend inaugurer, au premier trimestre 2020, la plus grande usine d'insectes du monde.

Remplacer les farines animales

Dans les 10 000 mètres carré du site, Innovafeed produira des protéines dérivées de larves de mouches pour l'alimentation animale et plus particulièrement en aquaculture. "La protéine d’insecte est un ingrédient performant, compétitif et à faible impact environnemental", explique l'entreprise. Cette protéine doit permettre notamment de remplacer les farines de poissons actuellement utilisées pour nourrir les poissons d’élevage tels que les truites ou les saumons.

Innovafeed produira également des engrais et des huiles d'insectes pour substituer l'huile de soja utilisée dans l'alimentation des poulets. "La production de protéines reste prépondérante, mais comme nous sommes une usine zéro déchet, les trois produits sont indissociables les uns des autres", précise Clément Ray, co-fondateur de l'entreprise.

La plus grande usine d'insectes du monde

Le site, qui a nécessité un investissement de 50 millions d'euros, devrait être la plus grande usine d'insectes du monde tant "en matière de performance que de capacité", annonce Clément Ray. Au total, plus de 10 000 tonnes de protéines devraient sortir chaque année de l'usine de Nesle.

De quoi permettre à l'entreprise française de se positionner en leader sur le marché de la protéine animale pour l'aquaculture. Autorisée seulement depuis fin 2013, l'utilisation des insectes pour alimenter les poissons est encore un secteur émergent. "Grâce au soutien et à l'agilité de tous les services de l'Etat, nous avons réussi à faire sortir de terre notre projet en moins de 15 mois", se réjouit Clément Ray. Cette rapidité nous permet aujourd'hui d'avoir un à deux ans d'avance sur nos principaux concurrents, notamment étrangers."

Economie circulaire

Pour atteindre ses objectifs, Innovafeed mise sur un modèle industriel intégré. "Le choix de Nesle n'a pas été fait au hasard", précise Clément Ray. La ville picarde accueille déjà sur son sol l'amidonerie de Tereos avec qui Innovafeed a signé un accord. "Nous allons récupérer les co-produits de Tereos qui seront la matière première nécessaire à l’alimentation des insectes," explique Clément Ray. Les sites du sucrier français et d'Innovafeed sont reliés par des tuyaux pour éviter les coûts logistiques. "Grâce à cette co-localisation, nous économisons 9 000 transports en camion par an".

Mais la symbiose industrielle ne s'arrête pas là. InnovaFeed intégrera également son process de production avec celui de la chaufferie biomasse voisine. "Ce partenariat nous permettra de récupérer 90GWh par an d’énergie fatale", indique Clément Ray, de quoi réaliser une économie de 35 000 tonnes de CO2 par an.

Cinq nouveaux sites d'ici 2022

Des choix loin d'être anecdotiques puisqu'ils devraient permettre à la start-up de réduire de 25% ses coûts de production. "Le choix de la localisation représente un véritable avantage pour avoir le produit le plus compétitif possible", ajoute le fondateur de la start-up.

Innovafeed entend reproduire ce modèle intégré dans les cinq unités de production qu'elle ambitionne d'inaugurer d'ici à 2022.

0 Commentaire

En Picardie, Innovafeed mise sur l'économie circulaire pour devenir le leader des protéines d'insectes

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS