L'Usine Aéro

En perte d'altitude, Latécoère convoite toujours les sites Airbus

, , ,

Publié le

Latécoère n'a pas dit son dernier mot sur la reprise des sites français d'Airbus. Malgré l'échec de l'an dernier, « essentiellement pour des raisons financières et d'environnement économique », l'équipementier toulousain est toujours intéressé par les sites de Saint-Nazaire ville et de Méaulte, aujourd'hui sous l'égide d'Aérolia, filiale d'EADS. Les aérostructures représentent « un secteur dans lequel la consolidation reste à faire et notre objectif est de participer à cette consolidation », a déclaré le président du directoire François Bertrand, lors de la présentation des résultats 2008.

Comme prévu, Latécoère subit une perte nette de 6,7 millions d'euros (contre +18 M€ en 2007), en raison d'un résultat financier négatif de 41,9 millions, lié au coût de la dette et à des moins-values latentes sur instruments de couverture de changes. Le bénéfice opérationnel s'affiche en recul de 18,5 %, à 31,9 millions d'euros. Soit une marge de 4,7 %, avec un chiffre d'affaires (publié mi-février) de 683,9 millions d'euros, en hausse de 39,8 % (pour moitié provoquée par des paiements anticipés de la part d'Airbus et de Dassault Aviation).

Pour 2009, l'équipementier aéronautique anticipe toujours un chiffre d'affaires en repli de 9 % hors éléments exceptionnels, à 530 millions d'euros, en s'appuyant sur les réductions de cadences prévues par les avionneurs. Mais « l'exercice qui sera le plus incertain sera 2010 », estime son directeur financier Bertrand Parmentier.

Par ailleurs, le groupe toulousain indique qu'il réfléchit à un projet « d'augmentation de ses fonds propres et/ou quasi fonds propres, visant à compléter courant 2010 les actions déjà réalisées sur la dette » (l'endettement net a été réduit de 41 millions en 2008, à 336 millions d'euros). Il négocie également avec l'Etat des avances remboursables de l'ordre de 40 % des montants à investir sur les nouveaux programmes comme l'Airbus A350.

Matthieu Maury

A lire aussi :
Latécoère : croissance 2008 soutenue, mais légère perte prévue, 16/02/2009
Arrivées au directoire de Latécoère, 12/01/2009
Coup d'accélérateur pour Latecis avec l'A350, 29/10/2008
Latécoère bouleverse son état-major, 02/10/2008

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte