En ordre dispersé, les syndicats mobilisent contre la réforme du Code du travail

60 000 manifestants dans les rues de Paris selon la CGT, 24 000 d’après la préfecture de Police de Paris. Le syndicat estime la mobilisation à 500 000 personnes dans toute la France, contre 223 000 personnes selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez estime que cette “première mobilisation s’annonce réussie”. Les incidents se sont déroulés à la marge des différents défilés dans plusieurs villes de France.

Partager
En ordre dispersé, les syndicats mobilisent contre la réforme du Code du travail
Selon la CGT 60 000 participants ont manifesté, mardi 12 septembre, contre la réforme du Code du travail à Paris. La préfecture de police en dénombre 24 000

Fortes mobilisations, dans plusieurs villes de France, contre la réforme du code du travail. La CGT, à l’initiative de la première journée de manifestations, a prévu 200 mouvements et 500 000 participants dans toute la France. A la mi-journée Philippe Martinez, estime à “plus de 100 000” manifestants en province. Selon les mots du secrétaire général du syndicat repris dans la presse, “C’est une première mobilisation qui s’annonce réussie”. La manifestation parisienne a mobilisé 60 000 personnes d’après les syndicats, la préfecture de police de Paris en dénombre 24 000.

A titre de comparaison, lors des journées de manifestations contre la loi El Khomri entre 150 000 et 1 300 000 personnes étaient dans la rue. A la différence de précédentes actions, le front syndical a abordé la journée en ordre dispersé. Seules les centrales Solidaires et la FSU se sont joint la CGT. Certaines fédérations ou unions départementales CFDT, CFE-CGC, FO ont également participé, contre l’avis de leur direction nationale.

La France Insoumise finalement dans la rue

Dans les rangs de l’opposition, la France Insoumise a finalement défilé. Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon s’est longtemps tenu à l’écart de la mobilisation du 12 septembre. La force politique s’est focalisé, jusqu’à récemment, sur son propre appel à manifester, le 23 septembre. Le leader du parti a manifesté dans les rue de Marseille. L’homme politique y est élu député.

Le parti socialiste soutient le mouvement contre la réforme du code du travail mais n’a pas appelé à manifester. L’ancien candidat à la présidentielle du parti, Benoît Hamon est descendu dans la rue à Paris. Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et David Cormand, secrétaire national EELV ont également défilé.

Quelques incidents ont émaillé les défilés notamment à Paris, Lyon, Nantes et Caen. Dans la capitale, la préfecture a fait état de “300 personne cagoulés” dans le cortège.

Deux nouvelles manifestations déjà prévues

A la fin de cette journée de mobilisation, la CGT parle "d'un véritable succès". Jean-Luc Mélenchon se félicite lui aussi de "la totale réussite de la journée contre le coup d'Etat social".

La CGT prévoit déjà une nouvelle journée de mobilisation le 21 septembre, soit la veille de la présentation des ordonnances en conseil des ministres. Cette journée devrait aussi se dérouler en ordre dispersé puisque La France insoumise a également appelé à manifester... deux jours plutôt.

0 Commentaire

En ordre dispersé, les syndicats mobilisent contre la réforme du Code du travail

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS