Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

En Moselle, SEW-Usocome étend son site de fonderie et d’usinage aluminium pour 30 millions d’euros

, , , ,

Publié le

Le fabricant de systèmes d’entraînement pour l’industrie SEW-Usocome a présenté le 4 octobre le projet d’extension de son usine de Forbach (Moselle). Filiale français du groupe allemand SEW-Eurodrive, l’industriel va y injecter 30 millions d’euros pour mettre en service à l’horizon 2020, 11 500 m² d’atelier supplémentaires.

En Moselle, SEW-Usocome étend son site de fonderie et d’usinage aluminium pour 30 millions d’euros
SEW-Usocome va injecter 30 millions d’euros pour mettre en service à l’horizon 2020, 11 500m² d’atelier supplémentaires à Forbach.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

SEW-Usocome, filiale française du groupe allemand SEW-Eurodrive, pousse les murs de son site de fonderie et d’usinage aluminium de Forbach (Moselle). Jean-Claude Reverdell, directeur-général de SEW-Usocome, a présenté le 4 octobre les grandes lignes de ce projet d’extension. Le groupe spécialisé dans la fabrication de systèmes d’entrainement qui emploie 17 000 personnes dans le monde (3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017), va injecter 30 millions d’euros dans son usine lorraine. Il augmentera ainsi d’un quart sa superficie à l’horizon 2020, soit 11 500 m² supplémentaires.

Le nouvel atelier permettra de centraliser les deux unités de fonderie (8 000 et 3 000 litres) actuellement implantées aux deux extrémités de l’usine. Il accueillera également un magasin entièrement automatisé de 6 000 emplacements. "Cette extension sera complétée dans un second temps par des investissements dans de nouvelles presses à injection. Il s’agit concrètement d’accompagner la croissance du groupe qui cible les 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires", a indiqué Jean-Claude Reverdell, directeur-général de SEW-Usocome.

Prudence sur les embauches

Le groupe se refuse cependant à évoquer des chiffres en termes de nouvelles embauches sur le site qui emploie 470 salariés. "Tout dépendra du dynamisme de notre marché économique", élude Alain Ulrich, directeur de l’usine de Forbach. L’usine transforme chaque jour 50 tonnes d’aluminium en fusion pour réaliser 30 000 pièces coulées pour la fabrication de rotors et de stators des moteurs asynchrones largement utilisés dans l'industrie. Les opérateurs assemblent également 2 800 stators et 6 000 petits moteurs chaque jour.
L’usine de Forbach alimente les deux autres usines françaises du groupe, toutes deux implantées dans le Bas-Rhin à Haguenau et Brumath. Il livre également les sites SEW-Eurodrive de Bruchsal et de Graben. SEW-Usocome emploie 2 200 personnes en France pour un chiffre d’affaires de 424 millions d’euros en 2017.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle