Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

En mars, aux USA, hausse des ventes de voitures de 24 %

, , , ,

Publié le

Pour la première fois, les immatriculations sur un mois ont dépassé le million d’unités. Toyota a largement contribué à booster les ventes, retrouvant sa deuxième place sur le marché américain.

En mars, aux USA, hausse des ventes de voitures de 24 % © REUTERS

Mars aura été un mois faste pour l’automobile aux Etats-Unis. Pour la première fois depuis plusieurs mois, la barre du million de nouvelles immatriculations a été franchie. En fait, ce sont très exactement 1.070.000 véhicules neufs qui se sont déversés sur les routes du second marché automobile mondial. Par rapport à mars 2009, une hausse de 24 %.
Selon Autodata, le taux annualisé des ventes en volume, corrigé des variations saisonnières, s’est élevé à près de 11,8 millions de voitures. En février, ce paramètre avait été de 10,4 millions.

C’est Toyota qui a le plus contribué au redéploiement du marché, avec une croissance de 40,7 % de ses ventes en mars (toujours par rapport au même mois de l’année antérieure). Le constructeur japonais a réussi, ainsi, à redorer son blason terni par un véritable scandale, celui du rappel de ses véhicules en raison de vices techniques. Toyota redevient même le numéro deux sur le marché US, derrière General Motors qui, lui, a vu ses ventes augmenter de 21 % en mars 2010 par rapport à mars 2009. Quant à Ford, il a enregistré une progression de 39,8 %.

Parmi les grands constructeurs, Chrysler a été le seul à faire marche arrière, avec une baisse des ventes de 8,3 %.
Interrogée par Reuters, une analyste chez Edmunds.com a réagi à la publication de chiffres apparemment si réjouissants: «Les ventes de voitures ont été artificiellement gonflées par les énormes ristournes qu’ont accordées les constructeurs.» Toyota en particulier n’a pas lésiné sur les moyens pour inciter sa clientèle à continuer à lui accorder sa confiance, après que certains de ses dirigeants aient été auditionnés par le Congrès en raison de rappels des ventes massifs.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle