En marge de la conférence sociale, la CGT annonce une journée de mobilisation

Les 20 et 21 juin 2013, se déroulera la deuxième conférence sociale du quinquennat qui réunira le président de la République, le gouvernement, les partenaires sociaux autour de six tables rondes pour l’emploi. La CGT annonce d’ores et déjà une mobilisation sociale interprofessionnelle en septembre, notamment en opposition à la future réforme des retraites.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

En marge de la conférence sociale, la CGT annonce une journée de mobilisation

Le secrétaire général de la CGT, a annoncé en marge de la conférence sociale des 20 et 21 juin, une grande mobilisation sociale interprofessionnelle à travers toute la France en septembre prochain.

La conférence sociale devant porter essentiellement sur l’emploi, Thierry Lepaon - qui avait refusé de signer l'accord national interprofessionnel en janvier 2013 - critique déjà la réforme des retraites et le rapport Moreau.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le secrétaire général de la CGT a déclaré, à l'occasion d'une conférence de presse ce lundi 17 juin, "déplorer une dégradation de la situation des salariés" et un discours gouvernemental qui taillerait la part belle aux arguments du patronat et à l’Union Européenne au détriment des salariés français.

"Aujourd'hui, c'est la déception qui domine"

Parmi les dossiers brûlants de la rentrée 2013 : la réforme des retraites, qui sera discutée lors de la conférence sociale. La CGT s’oppose, comme en 2010, à un allongement de la durée de cotisation. Le syndicat promet déjà plusieurs grands meetings et une journée d'action interprofessionnelle dont la date sera fixée en fonction du calendrier parlementaire.

"Dans la boîte à outils, je ne vois qu'un marteau et une enclume et entre les deux il y a les salariés et les retraités, aujourd'hui, c'est la déception qui domine", a insisté Thierry Lepaon.

Face aux syndicats des salariés, le Medef sera présent. Le syndicat du patronat trouve, lui, que le gouvernement ne va pas assez loin et veut des concessions. La conférence sociale promet donc d’être mouvementée et le 19 juin 2013, Jean-Marc Ayrault devrait recevoir les syndicats représentatifs (CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC) et le patronat (Medef, CGPME, UPA) pour préparer ces deux jours de débats.

Wassinia Zirar

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS