Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

En mai, les constructeurs automobiles français vont mieux

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) a publié les chiffres des immatriculations de voitures particulières neuves en France pour mai 2019 le 31 mai. Le marché voit ses livraisons augmenter de 1,17% par rapport à mai 2018 avec 193 948 immatriculations.

En mai, les constructeurs automobiles français vont mieux
PSA continue de tirer le marché automobile en France.

La croissance du marché automobile français se confirme. Après un mois d’avril timide, il affiche une progression de 1,17% en mai 2019 par rapport à mai 2018. Selon les chiffres publiés vendredi 31 mai par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), 193 948 voitures particulières neuves ont été immatriculées sur le mois. Sur les cinq premiers mois de l’année, le marché est stable à 0,05% pour 935 478 immatriculations.

Renault va mieux

PSA continue de tirer le marché automobile en France. Le premier constructeur français a vu ses ventes augmenter de 9,2% sur un an avec 64 996 livraisons. La marque la plus performante reste Citroën (+23,1% pour 21 127 voitures). Peugeot repasse dans le vert avec 34 838 livraisons (+5,3%). En revanche, Opel bascule dans le repli avec 6809 voitures immatriculées (-2,9%). La situation de DS se stabilise à -0,8% (2222 unités).

Le groupe Renault affiche toujours un repli mais celui-ci est moindre qu’en avril. Ses immatriculations ont seulement diminué de 0,4% en mai avec 49 327 véhicules écoulés. La marque au losange a livré 36 033 voitures (-0,6%) tandis que Dacia en a expédié 13 002 (-1,3%).

Volkswagen en léger repli

Le groupe Volkswagen s’est fragilisé après une progression en avril. Premier importateur du marché, ses livraisons ont diminué de 0,1% en mai 2019 sur un an (23 406 unités). Le constructeur allemand est pénalisé par une contre-performance de la marque VW, en baisse de 9,3% (11 487 unités). Ses autres marques sont toujours dynamiques. Seat voit ses livraisons progresser de 17,5% (3024 voitures), de la même manière que Porsche (+13%, 435 voitures) et Audi (+10,7%, 5281 unités).

Petite croissance de 1,9% pour BMW avec 7328 voitures livrées. Daimler bascule dans le rouge avec 6846 unités (-3,4%).

FCA toujours en difficulté

Toyota connaît la plus belle croissance du marché avec 9408 voitures mises sur les routes (+15,7%). Le groupe japonais profite toujours des croissances de Toyota (+15,8%, 8835 unités) et de Lexus (+13%, 573 unités).

Fiat-Chrysler Automobiles (FCA), dont on parle beaucoup en ce moment, voit ses livraisons diminuer de 10,5% pour 8792 unités. Les ventes de Fiat vont bien (+2,9%, 7615 voitures) tandis que celles de Jeep souffrent (-45,1%, 865 unités). Même constat chez Ford (-15,3%, 6541 immatriculations) et Nissan (-43,3%, 3117 voitures) qui enregistre la pire performance du marché.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle