En Inde, Renault et Nissan inaugurent leur première usine commune

La capacité de production de ce nouveau site industriel est de 400.000 unités. Dans un premier temps sera assemblée la Nissan Micra ; dans un second temps des modèles Renault. La marque au losange multiplie les partenariats industriels en Inde, confirmant ses ambitions sur un marché aussi prometteur.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

En Inde, Renault et Nissan inaugurent leur première usine commune

Depuis 1999, Renault et Nissan forment un couple, à travers des échanges de participation croisés dans leur capital. Les deux constructeurs automobiles viennent de mettre au monde leur première usine commune, à vocation mondiale. Celle-ci a vu le jour en Inde, à Chennai, à Tamil Nadu, un état situé au sud-est de la péninsule indienne. Le baptême s’est déroulé le mercredi 17 mars 2010, en présence d’un millier d’invités.

Un mercredi faste pour l’Alliance Renault-Nissan : ce même jour, par ailleurs, le couple automobile franco-nippon annonçait la mise en œuvre, en Italie, du projet E-Moving, première expérimentation de véhicules électriques dans ce pays. Une initiative développée en partenariat avec A2A, le deuxième énergéticien italien.

Renault et Nissan ont investi 45 milliards de roupies, soit 718 millions d’euros, dans la construction du site industriel en Inde, d’une capacité de production de 400.000 unités par an. Dans un premier temps y sera assemblée la Nissan Micra, une citadine compacte appelée à être vendue aussi bien sur le marché indien qu’écoulée dans plusieurs pays étrangers. A partir de l’an prochain, des modèles portant la griffe Renault seront produits sur la même ligne à Chennai, à savoir la Koleos et la Fluence, destinés tous deux au marché indien.

En outre, le site de Chennai héberge un centre de technologie et affaires sous l’égide de Renault et de Nissan, qui participe aux activités mondiales des deux constructeurs dans les secteurs suivants : recherche et développement de pointe, ingénierie assistée par ordinateur, développement des produits, développement numérique, systèmes informatiques et approvisionnement en pièce.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La Logan Berline déjà produite en Inde

L’annonce de la construction de l’usine indienne avait été annoncée le 22 février 2008, puis des bruits avaient couru quant à l’annulation d’un tel projet en raison de la tempête financière planétaire qui s’était déclenchée en octobre, cette année-là.
Le couple Renault Nissan ne saurait jeter l’éponge, sur un marché aussi prometteur que l’Inde pour les constructeurs autos: d’ici à quelques années, selon certaines prévisions, les ventes d’automobiles dans ce pays de 1,1 milliard d’habitants devaient atteindre bon an mal an deux millions d’unités. Les deux tiers du marché indien sont concentrés sur des petites voitures de moins de quatre mètres de long et d'une cylindrée inférieures à 1,2 litre en essence et 1,5 litre en diesel.

En réalité, Renault avait déjà commencé à produire sur le marché indien il y a deux ans, à travers un partenariat noué en 2005 avec le constructeur Mahindra & Mahindra. Celui-ci est l’une des plus puissantes compagnies automobiles de lInde, réputée pour son audace en matière d’innovation. M & M se place en deuxième position derrière Tata, l’une de ses concurrentes. Comme l’explique une collaboratrice de Renault à Paris, «une usine commune a été mise en place pour fabriquer la Logan Berline.» Mais il semble qu’en raison de démêlés bureaucratiques, les résultats soient mitigés, seuls quelques milliers d’unités étant sorties de cette usine l’an dernier.

Autre partenariat, pour concevoir un modèle ultra low cost

Renault, avec le renfort de Nissan, est en train de négocier un autre partenariat en Inde, avec Bajai Auto. Il s’agit de produire et de commercialiser l’ULC, un modèle ultra low cost. Cette joint venture sera détenue à hauteur de 50 % par Bajaj Auto, 25 % par Renault et 25 % par Nissan. Bajaj Auto est fortement implanté en Asie du sud, en Afrique, en Amérique Centrale et en Amérique Latine.


0 Commentaire

En Inde, Renault et Nissan inaugurent leur première usine commune

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS