Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

En Inde, la chute d'une météorite fait un mort et trois blessés

Publié le

Vu sur le web Une météorite tombée sur le site d'une école d'ingénieurs en Inde aurait fait un mort, une première dans l'histoire.

Difficile d'être à un plus mauvais endroit au plus mauvais moment... Un homme serait mort samedi 6 février victime d'une chute de météorite. Comme le rapporte le journal The Times of India, l'accident est survenu sur le site d'une école d'ingénieurs dans le district de Vellore, dans le sud de l'Inde.

La météorite n'aurait toutefois pas tué directement l'individu mais aurait été à l'origine de l'explosion d'un bâtiment sur le campus. Explosion qui a donc tué ce malheureux chauffeur de bus, M. Kamaraj, et blessé trois autres personnes, deux jardiniers et un étudiant.

Cette version des faits a été confirmée par le gouvernement de l'Etat indien du Tamal Nadu.

Alors qu'un attentat terroriste avait également été envisagé, aucune trace d'explosif n'a été trouvée sur le site, confortant la thèse de la chute d'une météorite.

Les témoins interrogés par The Times of India évoquent un cratère de 1,50 mètre de profondeur et de 60 centimètres de large.

"Les policiers ont récupéré une pierre noire et criblée, pesant 11 grammes, sur le site de l'explosion", ajoute le journal. Les experts seraient toutefois sceptiques sur ce scénario. Une équipe de scientifiques de l'institut d'astrophysique de Bangalore a été dépêchée sur place ce lundi 8 février pour tenter d'éclaircir les conditions de l'explosion.

La première victime humaine, vraiment ?

Si cette mort par météorite est confirmée, ce serait en tout cas le premier cas recensé d'une victime humaine. La météorite de Nakhla, tombée en Egypte en 1911, aurait tué un chien et celle de Valera, une vache, mais l'être humain avait jusqu'ici été miraculeusement épargné.

Un article publié par L'Obs évoque toutefois des récits faisant état notamment de 10 000 morts causées par des météorites en Chine en 1490 et d'un moine tué à Crémone en Italie en 1511 mais rien de vraiment confirmé.

Ce serait donc les dinosaures qui auraient payé le plus lourd tribut, une météorite géante ayant certainement été à l'origine de leur extinction.

Et que les plus inquiets se rassurent, le prochain astéroïde à "frôler" la Terre le 5 mars prochain fait 30 mètres de diamètre et devrait passer à une distance comprise entre 17 000 et 14 millions de kilomètres, on est encore loin du scénario catastrophe digne du film Armageddon !

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle