International

[En images] Volkswagen travaille l'aérodynamisme des SUV avec l'ID. Space Vizzion

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Images Volkswagen a dévoilé mercredi 20 novembre son nouveau concept car : l'ID. Space Vizzion. Avec ce prototype 100% électrique, le groupe allemand veut allier l'aérodynamisme des voitures de course avec les dimensions du SUV.

[En images] Volkswagen travaille l'aérodynamisme des SUV avec l'ID. Space Vizzion
Le SUV Space Vizzion rejoint les six autres concept cars de la famille ID.
© Volkswagen

Volkswagen a révélé un nouveau concept car mercredi 20 novembre, à l’occasion du salon automobile de Los Angeles, qui se tient du 22 novembre au 1er décembre aux États-Unis. Baptisé ID. Space Vizzion, la voiture 100% électrique préfigure un futur véhicule de série attendu pour 2021. Avec un design relativement sobre, le constructeur allemand se concentre sur l’aérodynamisme du prototype.

Septième concept de la famille ID.

L’ID. Space Vizzion est alimentée par une batterie de 82 kWh. Elle revendique une autonomie de 590 kilomètres (WLTP) et peut accélérer de 0 à 100 km/h en 5,4 secondes. Alors que Volkswagen accroît ses efforts pour électrifier son catalogue, le groupe allemand a révélé de nombreux concept cars électriques.

Le SUV Space Vizzion rejoint les six autres concept cars de la famille ID. : l’ID., le SUV ID Crozz, l’héritier du Combi ID. Buzz, la berline ID. Vizzion, le tout-terrain ID. Buggy (notre préféré) et plus récemment le SUV ID. Roomzz.

Un design lissé pour l’aérodynamisme

Le design du véhicule a été lissé pour effacer les aspérités et améliorer son aérodynamisme. Au lieu de poignées de porte conventionnelles, des surfaces tactiles éclairées permettent d’ouvrir les portières. Celles-ci s’allument dès qu’elles détectent à proximité l’utilisateur avec la clef du véhicule ou une clef mobile synchronisée (sur un smartphone).

N’ayant pas besoin de radiateur, l’avant du véhicule électrique a également été optimisé. Sous les feux LED, le pare-choc assez bas est parsemé de trous pour laisser passer l’air. Grâce à ces adaptations, le concept car affiche un coefficient de traînée de 0,24. À titre de comparaison, le coefficient de la dernière Golf s’élève à 0,275. La réduction de cet indicateur permet de réduire la consommation d’énergie du véhicule et donc d’augmenter son autonomie.

D’autres pièces ont été développées pour augmenter l’aérodynamisme. “Les roues, conçues avec cinq volets aérodynamiques à la manière d'une turbine, sont affleurantes avec les passages de roues pour éviter toute interruption du flux d'air”, détaille Volkswagen.

Rencontre entre le cuir et le jus de pomme

À l’intérieur du véhicule, Volkswagen n’a pas cassé les codes du SUV. Mentionnons tout de même l’absence de cuir. À la place, le constructeur a utilisé son matériau AppleSkin, un “cuir” artificiel fabriqué sans peau animale et déjà présent dans l’ID. Roomzz.

L’AppleSkin a été développé grâce aux matières résiduelles de la production du jus de pomme. Cette ressource permet de réduire de 20% l’usage du polyuréthane dans le cuir vegan.   

L’ID. Space Vizzion doit inspirer un futur véhicule de série Volkswagen. Celui-ci devrait être présenté fin 2021 pour être lancé en Europe, en Amérique du Nord et en Chine.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

20/11/2019 - 17h02 -

Juste une demande à destination de VW, Absolument rien de "normal" ne doit pouvoir heurter le dessous du véhicule ou même la plus basse des bavettes. On doit pouvoir aborder une bordure de trottoir au contact des roues avants et franchir tout ralentisseur, conforme ou pas, sans qu'il y ait un contact quelconque.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte