Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[En images] Voici la version définitive de l’ID.3, la compacte électrique de Volkswagen

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

Images A la veille de l’ouverture du Salon de Francfort, Volkswagen a dévoilé la version définitive de sa berline électrique à moins de 30 000 euros, l’ID.3.

[En images] Voici la version définitive de l’ID.3, la compacte électrique de Volkswagen
Volkswagen a enfin dévoilé la version définitive de sa berline électrique à moins de 30 000 euros, l’ID.3.
© Volkswagen

Elle se veut le symbole de la renaissance de Volkswagen après le scandale du dieselgate. La marque allemande mise tout (ou presque) sur sa nouvelle gamme de véhicules électrique ID, dont l’ID.3 est la tête de gondole. Sa version non camouflée a été dévoilée à la veille de l’ouverture des journées presse du salon de Francfort. Pour Volkswagen, ce véhicule ouvre une troisième page de l’histoire de la marque, après la Coccinelle et la Golf. Rien de moins.

L’ID.3, fabriquée dans l’usine de Zwickau (Allemagne), est le premier de la trentaine de futurs véhicules à adopter la plate-forme modulaire électrique (MEB) du groupe Volkswagen. La marque l’a dotée d’un design plus moderne que ses véhicules actuels, afin de bien la différencier, même si son gabarit est comparable à la Golf.

L’habitacle, spacieux, est truffé d’équipements numériques, comme un écran de 10 pouces au centre du tableau de bord et des diodes lumineuses réagissant aux situations de conduite : elles deviennent rouges pour signaler un danger, par exemple.

Batteries L, XL et XXL

La propulsion électrique de l’ID.3 se compose d’un moteur synchrone à aimant permanent intégré dans l’essieu arrière, associé à un module d’électronique de puissance (qui contrôle le flux énergétique haute tension entre le moteur et la batterie et convertit le courant continu stocké dans la batterie en courant alternatif pour le moteur électrique) et de commande de transmission.

La batterie est intégrée dans le soubassement. L’ID3 sera d’ailleurs disponible au lancement avec trois tailles de batterie (intégrée dans le soubassement). Pour la version de base, la batterie de 45 kWh permet une autonomie électrique jusqu’à 330 km (norme WLTP. Suivent des versions 58 kW (420 km d’autonomie) et 77 (550 km). 30 minutes de recharge rapide (avec une puissance de 100 kW) assureront une autonomie d’un peu moins de 300 kilomètres. La marque offrira une garantie de huit ans et 160 000 kilomètres sur les batteries du véhicule.

Le début de la production est imminent et la commercialisation attendue pour mi-2020.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

17/09/2019 - 14h52 -

Le salon de Francfort est emblématique du fossé existant ( et que ne cesse de se creuser ) entre la France et l'Allemagne. Notre gouvernement est DIRECTEMENT responsable de la situation avec les contraintes pesant sur cette industrie ( taxes, normes, lois imbéciles ) et sur ses clients ( limitations à 80 km/h, taxes de toutes sortes ). Heureusement que l'UE égalise un peu les disparités mais le mal est déjà fait, notre industrie a disparu et l'automobile n'est qu'un aspect du problème.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle