[En images] Une collision ferroviaire mortelle en Turquie

Le 13 décembre, un train à grande vitesse a percuté une locomotive à l'arrêt près d'Ankara (Turquie), provoquant la mort d'au moins neuf personnes. Deux wagons ont déraillé et une passerelle s'est effondrée sur le train à la suite de la collision. Malgré un effort de modernisation du réseau mené par le président Recep Tayyip Erdogan, les accidents ferroviaires sont récurrents dans le pays.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[En images] Une collision ferroviaire mortelle en Turquie
Le 13 décembre, un train à grande vitesse a percuté une locomotive à l'arrêt près d'Ankara, en Turquie. (Image d'illustration)

Un accident de train a provoqué la mort d’au moins neuf personnes en Turquie, jeudi 13 décembre. 47 autres individus ont été blessés selon un bilan provisoire du ministre turc des Transports, Cahit Turhan. Le train à grande vitesse partait d’Ankara pour rejoindre la province de Konya, dans le centre du pays. Il transportait environ 200 passagers.

Vers 6h30 du matin heure locale (4h30 en France), le train au départ de la capitale turque a percuté une locomotive stationnée sur les rails. La collision s’est produite à la station de Marsandiz, juste à 8 kilomètres de la gare d’Ankara. Selon le gouverneur d’Ankara, Vasip Sahin, la locomotive effectuait alors des repérages sur les rails enneigés.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je m'abonne

Parmi les neuf morts, trois sont des machinistes et six sont des passagers. Au moins deux wagons ont déraillé à la suite de l’accident. Une passerelle s’est effondrée sur le train et au moins un wagon s’est retrouvé écrasé sous la structure.

Un effort de modernisation sous l'impulsion d'Erdogan

Plusieurs vidéos de médias locaux montrent les équipes de secours travaillant pour libérer les personnes piégées dans l’écheveau de métal. Une enquête a été ouverte pour déterminer les défaillances qui ont entraîné cette collision.

Le train à grande vitesse turc a été inauguré en juillet 2014, sous l’impulsion du président Recep Tayyip Erdogan. Malgré un effort de modernisation, plusieurs accidents ferroviaires ont eu lieu ces dix dernières années. En janvier 2008, neuf personnes ont péri dans un déraillement lié à des rails défectueux. En juillet 2004, 41 passagers sont morts à la suite d’un déraillement. En juillet dernier, 24 personnes avaient également perdu la vie à cause d’un déraillement.

0 Commentaire

[En images] Une collision ferroviaire mortelle en Turquie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS