[En images] Toyota dévoile la Yaris Cross, le nouveau modèle produit à Valenciennes

L'usine Toyota de Valenciennes va hériter de la fabrication d'un deuxième modèle en 2021. Après la citadine Yaris, sa déclinaison SUV, baptisée "Cross", sera assemblée dans le Nord. Découvrez ses premières images.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[En images] Toyota dévoile la Yaris Cross, le nouveau modèle produit à Valenciennes
Voici le nouveau SUV produit à Valenciennes par Toyota.

Le 14 janvier dernier, Toyota confirmait qu'un deuxième modèle (après la Yaris) serait produit dans son usine française d'Onnaing, près de Valenciennes (Nord). Sa présentation était prévue au Mondial de l'auto de Genève début mars. Un événement annulé alors que survenait en Europe la pandémie de coronavirus. C'est finalement ce 23 avril que le constructeur japonais lève le voile sur sa nouvelle production destinée au marché européen.

Baptisé "'Yaris Cross", le modèle est comme son nom l'indique un dérivé SUV de la petite Yaris. Sa production débutera en 2021, avant une commercialisation en cours d'année. Toyota vise une production de 150 000 exemplaires par an en vitesse de croisière, soit moitié moins que la Yaris. 100 millions d’euros ont été investis pour la mise en production de ce nouveau véhicule, qui devrait totaliser "30% des ventes de Toyota d'ici à 2025 en Europe", selon Matt Harrison, vice-président de Toyota Europe.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La Yaris Cross se distingue par une garde au sol surélevée de 300 mm, des roues plus larges, mais un empattement identique à la berline (2,560 mètres) qui repose sur la même plate-forme. L'habitabilité a tout de même été améliorée avec l'allongement des porte-à-faux avant et arrière.

La Yaris Cross entourée par les versions berline trois portes (à gauche) et 5 portes (à droite)

Comme sa petite soeur, la Cross sera dotée de la dernière génération du système hybride Toyota, directement issue des motorisations 2.0 litres et 2.5 litres. Elle pourra disposer (en option) d'une transmission intégrale.

L'usine Toyota d'Onnaing, qui compte 3200 salariés en CDI, rouvre progressivement ses portes depuis le 22 avril, après un mois d'arrêt de production pour cause de pandémie de coronavirus.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS