[En images] SpaceX échoue dans la récupération de son lanceur

Le 15 juin, SpaceX a réussi à mettre en orbite deux satellites géostationnaires. Mais, la tentative de faire revenir le premier étage du lanceur sur une barge s'est soldée par un échec. L'appareil s'est disloqué à l'atterrissage.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[En images] SpaceX échoue dans la récupération de son lanceur

Encore un nouveau lancement pour le trublion de l’industrie spatiale. L’entreprise d’Elon Musk a mis en orbite deux satellites géostationnaires pour le compte d’Eutelsat et d’ABS. SpaceX a lancé sa fusée Falcon 9 depuis la station de Cap Canaveral en Floride. Le premier satellite Eutelsat 117 West B a été déployé 30 minutes après le décollage, suivi d'ABS-2A cinq minutes plus tard.

A LIRE AUSSI

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Comme à chaque décollage depuis décembre 2015, la société a tenté de faire revenir sur terre le premier étage de son lanceur sur une barge nommé "Of course I still love you", littéralement "bien sûr, je t’aime encore". Cette démarche s’inscrit dans une volonté de proposer des fusées réutilisables. Pourtant, aucun des quatre lanceurs revenus sur terre n’a été réutilisé. Elon Musk a annoncé que la réutilisation de fusée n’interviendrait pas avant l’automne 2016.

A LIRE AUSSI

Suivez le décollage (17'48'') et la tentative d'atterrissage (26'30'') en direct :

A LIRE AUSSI

SpaceX commente sur Twitter chacune des étapes du lancement :

La mise en orbite des satellites s'est bien déroulée, mais le premier étage n'a pas réussi son atterrissage sur la barge.

L'un des moteurs a eu une défaillance, ce qui a provoqué une dislocation à l'atterrissage.

Elon Musk a immédiatement expliqué que des mises à jours allaient suivre afin que la répartition de poussée des moteurs soit prête d'ici la fin de l'année.

Partager

SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS