Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[En images] Safran propulsera le taxi volant de Bell Helicopter

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Images Safran et Bell Helicopter ont annoncé le 19 juin à Cologne (Allemagne), lors du salon Future of transportation, la signature d’un partenariat. Le motoriste français développera des systèmes de propulsion hybride électrique pour le service de véhicules à décollage et atterrissage verticaux (VTOL) Bell Air Taxi.

Safran propulsera le taxi volant de Bell Helicopter
Bell Helicopter et Safran ont signé un partenariat pour le service de taxis volant Bell Air Taxi
© Bell

Bell Air Taxi, le service de taxi volant que développe Bell Helicopter, se dote d’une motorisation Safran. À l’occasion du salon Future of transportation qui se tient à Cologne (Allemagne), les deux industriels ont annoncé la signature d’un partenariat, mardi 19 juin. La coopération portera “sur le développement de systèmes hybrides électriques innovants destinés au concept de véhicule à décollage et atterrissage verticaux (VTOL)” précise leur communiqué de presse.

Le constructeur d’hélicoptères Bell a présenté pour la première fois son service de mobilité à la demande à Las Vegas (Etats-Unis) lors du CES en janvier 2018. Il y avait emmené une cabine pouvant accueillir quatre passagers en mettant l’emphase sur l’expérience à bord : recharge sans fil, wifi, système de conférence vidéo.


Le cockpit du Bell Air Taxi présenté au CES de Las Vegas en janvier 2018 ©Bell Helicopter


Vue intérieure du Bell Air Taxi ©Bell Helicopter ©Bell Helicopter

En mars, lors du SXSW 2018 à Austin (Etats-Unis) Bell a déclaré que son concept “allait démontrer comment rester connecté à chacun des aspects de [la] vie du décollage à l’atterrissage”.

Bell Air Taxi Concept Flight from Bell on Vimeo.

Une hypothèse de premier vol d'essai en 2020

Aucune date n’est encore annoncée pour un premier vol d’essai, et encore moins un éventuel déploiement. Toutefois, le partenariat signé un an plus tôt avec Uber laisse entrevoir une fenêtre possible dans le début des années 2020. Le spécialiste du VTC s’est entouré de plusieurs industriels pour créer la plate-forme Uber Elevate, dont la vocation est de développer son propre service de taxis volants électriques. Outre Bell Helicopter, le brésilien Embraer, l’américain Aurora Flight et le slovène Pipistrel Aircraft ont également conclu des accords avec Uber. La plate-forme s’est fixée comme objectif de réaliser sa première démonstration lors de l’exposition Universelle de Dubaï (Émirats Arabes Unis) en 2020 et des premiers lancements commerciaux à Dallas et Los Angeles (Etats-Unis) en 2023.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle