Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[En images] Renault présente les nouvelles générations des utilitaires Master, Trafic et Kangoo

Sybille Aoudjhane , , , ,

Publié le

Images Deux nouveaux fourgons, un pick-up et un concept-car, Renault a présenté quatre nouveaux modèles de ces véhicules utilitaires. Le groupe a pour ambition d'atteindre les 50 % de parts de marché mondiales d'ici à 2022. 

[En images] Renault présente les nouvelles générations des utilitaires Master, Trafic et Kangoo
Renault a vendu près de 100 000 modèles Trafic et plus de 100 000 modèles Master.
© Olivier MARTIN-GAMBIER

Ce n’est pas deux mais quatre véhicules utilitaires que Renault a présentés ce mardi 23 avril. En plus des deux modèles Master et Trafic, ont été dévoilés le nouveau pick-up Alaskan et la Kangoo Z.E. Concept. Master, Trafic et Alaskan seront commercialisées en automne 2019. Les prix n’ont pas encore été dévoilés.

Nouvelle Kangoo Z.E. Concept. Crédit photo : Olivier Martin-Gambier

 
Avec ces nouveaux modèles, Renault compte augmenter sa place au sein du marché mondial des véhicules utilitaires. Le groupe a enregistré un nouveau record de ventes mondiales en 2018 avec 619 229 immatriculations. "2018 a été une année record pour les véhicules utilitaires du Groupe Renault, avec 34 % de croissance par rapport à l’année précédente", se réjouit Denis Le Vot, directeur de la division véhicules utilitaires Renault-Nissan. L’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi vise plus de 2,5 millions d’unités vendues d’ici 2022.

Le Nouveau Trafic

Nouvelle Renault Trafic. Crédit photo : Olivier Martin-Gambier

La nouvelle version de ce modèle est différente en termes de design et de fonctionnalité. Les phares constituent une différence majeure : entièrement constitués de Led, ils permettent d’augmenter l’éclairage en feu de croisement de 34 % et en feu de route de 50 %. Ils sont aussi opérationnels sur 400 000 kilomètres. La grille avant a aussi été modifiée, donnant un aspect plus puissant à la voiture. Celle-ci est présentée dans la nouvelle teinte "gris urbain" de Renault.

Le coffre présente une capacité de 8,6 mètres cubes avec une longueur maximale de 4,15 mètres.  "La conduite est meilleure grâce à l’introduction d’une boite automatique", détaille aussi Arnaud Jaeger, directeur du programme Medium & Heavy Vans. Un moteur deux litres a été intégré à la voiture, permettant de gagner 25 chevaux. Trafic atteint alors 170 chevaux et 380 nm. La camionnette Trafic est produite sur le site de Sandouville (Seine-Maritime), à hauteur de 100 000 modèles en 2018 pour l’ancienne génération. Le premier trafic a été introduit sur le marché il y a 38 ans et a été vendu à 2 millions d’exemplaires depuis.

Le Nouveau Master

Modèle Master électrique. Crédit photo : Sybille Aoudjhane 

Il possède "un style plus affirmé", selon Laurens van den Acker, directeur du design industriel du groupe, "il est plus fort car il est inspiré du Truck américain", ajoute-il. L’avant du véhicule a été verticalisé avec un capot plus élevé par rapport à la dernière version de 2010. 

"La planche de bord est plus proche du véhicule particulier", ajoute le designer. L’intérieur a été modifié avec des éléments de rangements plus pratiques. Une tablette a été intégrée au cockpit ainsi qu’une boite à gants-tiroir. Un chargeur à induction pour smartphone a aussi été incorporé à la planche de bord. La partie coffre possède les mêmes dimensions que le modèle précédent. Il y a seulement plus de poignées et des éclairages Led.

Le nouveau Master se démarque aussi par l’ensemble des systèmes d’aides à la conduite qui ont été intégrés. Un "side wind assist" s’enclenche au-delà des 70 km/h pour stabiliser la voiture en cas de vent. Il y a aussi un radar à angle mort, des caméras de recul et une caméra sur le dessus de la voiture reliée à l’écran digital du cockpit. Cette caméra à angle fixe remplace la vue d’un rétroviseur intérieur.

Le moteur deux litres atteint les 180 chevaux et les 400 nm. Sa consommation est réduite de 15 % par rapport au modèle précédant. Une version électrique a été pensée, capable d’une autonomie de 120 kilomètres avec un moteur d‘une puissance de 57 kW et 76 chevaux. Deux sites produisent la Master : celui de Batilly (Meurthe-et-Moselle) et celui de Curitiba au sud du Brésil.

Cockpit du modèle Master avec la tablette intégrée. Crédit photo : Sybille Aoudjhane

Géographie et offre

"Notre stratégie repose à la fois sur la géographie et sur l’offre", explique Denis Le Vot. Le volume de transport de biens devrait quadrupler d’ici 2050, estime le groupe. "Nous voulons donc augmenter notre présence sur les grands segments tels que la Chine et anticiper les marchés avec l’électrification de notre gamme", ajoute-il. L’ambition du groupe est d’augmenter les ventes de véhicules utilitaires de 40 % et d’atteindre 50 % du marché mondial d’ici 2022.

Pour soutenir son expansion à l’international, et surtout en Chine, Renault a créé une co-entreprise avec Brilliance pour fabriquer et vendre sept véhicules utilitaires dont trois électriques d’ici à 2022. "Le programme se déroule comme prévu", commente Denis Le Vot, qui ne donne pas plus de détails. Renault a aussi lancé le premier fourgon Master en Corée du Sud.

Les tests de l’utilitaire

L’EZ-Flex est une nouveauté du marché du véhicule utilitaire. Une dizaine de véhicules seront testés par des partenaires du groupe pour améliorer les caractéristiques de la voiture, lorsqu’elle sera commercialisée. "Nous voulons suivre des chauffeurs pour comprendre les besoins du "last mile delivery" urbain", explique Denis Le Vot. "L’EZ-Flex est très modulable, et sa taille lui permet d’être compatible avec les restrictions d’usage en ville". Le véhicule possède un rayon de braquage de 4,5 mètres. La voiture est conçue pour atteindre 150 kilomètres d’autonomie, contenir 250 kg de charge utile grâce à un volume intérieur de 3 mètres cubes. Les équipes de Renault travaillent déjà depuis deux ans sur le modèle. Les premiers partenaires seront dévoilés lors du salon Vivatech à Paris du 16 au 18 mai 2019.

Le groupe possède 46,2 % des parts de marché sur les ventes de véhicules utilitaires électriques en Europe. D’ici à 2022, toute la gamme des modèles de véhicules utilitaires sera électrifiée, assure Renault. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle