[En images] Qui est Curtiss, ce constructeur américain qui rêve d'être le Tesla de la moto en 2020?

Le 28 novembre, le constructeur américain Curtiss a révélé une nouvelle moto électrique. Après une renaissance en 2017, l'entreprise joue à fond la carte de l'innovation et des engins ultra-design. Dans un marché de la moto électrique encore embryonnaire, Curtiss souhaite transposer le modèle de réussite de Tesla.

Partager
[En images] Qui est Curtiss, ce constructeur américain qui rêve d'être le Tesla de la moto en 2020?
La moto Curtiss Hera, révélée le 28 novembre par le constructeur américain Curtiss.

Ne vous fiez pas à son design futuriste, ce n’est pas un concept. Le vendredi 28 novembre, le constructeur américain Curtiss a révélé une nouvelle moto destinée à la production. Baptisé Hera, le deux-roues 100% électrique devrait arriver sur le marché américain en 2020. Grâce à sa nouvelle gamme électrique, Curtiss se voit déjà comme le Tesla de la moto et ambitionne de concurrencer les entreprises leaders aux États-Unis.

Pour l’instant, presque aucune caractéristique technique n’est révélée sur l’engin. Curtiss joue à fond la carte du design. Ici, le hot rod s’inspire d’une moto de 1906 de Glenn Curtiss, pionnier de l’aviation. Aux manettes d’un deux-roues alimenté par un moteur V8, le pilote américain avait battu un record de vitesse en filant à 219 km/h.

La moto Hera devrait tout de même aller un peu plus vite à en croire les capacités des autres engins Curtiss. La moto électrique Zeus, présentée au salon EICMA 2018, affiche une puissance de 190 chevaux et une autonomie de 450 kilomètres. Elle serait capable de passer de 0 à 100 km/h en 2,1 secondes. Ce modèle aussi est prévu pour 2020 (voir photo ci-dessous).

Objectif de Curtiss : doubler Harley-Davidson sur le marché de la moto électrique

Après un “revival” annoncé en février 2017, le constructeur Curtiss a de quoi attirer l’attention. À l’instar de Tesla, l’entreprise ne manque pas d’ambition et annonce des objectifs assez osés même si le marché des motos électriques est encore limité. En 2020, Curtiss espère prendre 25% du marché américain, puis 20% des marchés américain et européen en 2021. L’entrée sur le marché asiatique est prévue en 2022, toujours avec un objectif de 20% d’emprise sur le marché.

À terme, le souhait de Curtiss est clair : détrôner l’acteur historique des États-Unis, Harley-Davidson, qui travaille lui-même sur la commercialisation d’une première moto électrique en 2019.

De Confederate Motorcycles à Curtiss

Malgré son nom, le constructeur de motocycles n’a semble-t-il aucun lien avec l’entreprise d’aviation Curtiss-Wright Corporation. L’entreprise basée en Alabama a été fondée en 1991 sous un autre titre, Confederate Motorcycles. À l’heure où les néo-nazis américains paradent sous les drapeaux confédérés, l’entreprise a judicieusement décidé de se rebaptiser en 2017.

Elle a aussi profité de ce changement d’identité pour abandonner complètement les véhicules thermiques. Le premier modèle commercialisé sous la marque Curtiss, Warhawk, est aussi le dernier deux-roues à essence de l’entreprise (voir photo ci-dessous).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Le premier câble transatlantique (1/2)

Le premier câble transatlantique (1/2)

Un entremetteur talentueux et fortuné compte unir l’Europe à l’Amérique via un câble sous-marin. Pour le meilleur et pour le pire.

Écouter cet épisode

Monstre et compagnie

Monstre et compagnie

L’explosion meurtrière de la plateforme Piper Alpha révèle un industriel compatissant. Un rôle de composition pour Armand Hammer...

Écouter cet épisode

Le London Bridge, attraction touristique... en Arizona

Le London Bridge, attraction touristique... en Arizona

Du fog anglais à la chaleur de l’Arizona, il n’y a qu’un pas. Ou le pari d’un industriel américain prêt à tout pour promouvoir sa ville.

Écouter cet épisode

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Chef de projet Chimie F/H

ORANO - 25/09/2023 - CDI - Bessines-sur-Gartempe

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS