Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[En images] Mini présente sa première voiture 100% électrique

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Images La première voiture Mini 100% électrique a été présentée le 9 juillet au Royaume-Uni. Sans bouleverser le design de sa marque, le groupe BMW entend diversifier son portefeuille dans les véhicules avec batterie.

[En images] Mini présente sa première voiture 100% électrique
Avec ce nouveau modèle, Mini veut se positionner sur le marché des voitures électriques à la fois citadines et premium.
© MINI / BMW AG

Mini fait son entrée dans le marché du véhicule électrique. Mardi 9 juillet, la marque anglaise du groupe BMW a présenté la Mini Cooper SE, sa première voiture 100% électrique. La production doit démarrer dès la fin 2019 pour des premières livraisons en mars 2020. Le nouveau modèle s'inscrit ainsi parmi les 25 voitures électriques ou hybrides que BMW souhaite commercialiser d'ici 2025.

Autonomie de 235 à 270 kilomètres

La Mini Cooper SE abrite un moteur de 135 kW et de 184 chevaux pour 270 Nm de couple au maximum. Elle est capable d’accélérer de 0 à 60 km/h en 3,9 secondes et de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes. Sa batterie lithium-ion offre une autonomie de 235 à 270 kilomètres et elle peut récupérer l’énergie générée par le freinage.

La voiture électrique propose quatre modes de conduite : un mode sportif, un mode standard, un mode Green et un mode Green+ pour économiser au maximum la batterie du véhicule en coupant certaines fonctions (chauffage, air conditionné…).

Dans la continuité du design Mini

Avec ce nouveau modèle, Mini ambitionne de se positionner sur le marché des voitures électriques à la fois citadines et premium. La marque anglaise n'est toutefois pas la seule sur ce créneau. Pour les citadines, Renault compte arriver sur les routes européennes dès l'automne 2019 avec la nouvelle version de la Renault Zoé. Pour les véhicules électriques haut de gamme, Tesla devrait également bousculer les constructeurs européens avec l'arrivée de sa Model 3 très prisée.

La batterie a été montée assez basse sur le plancher du véhicule pour garder des volumes de rangements similaires à ceux de la voiture thermique Mini 3 Door. Le constructeur anglais entend ainsi défendre son identité de marque : proposer le meilleur ratio entre compacité et espace intérieur.

Côté design, les lignes de la Mini ne sont pas bouleversées et le style de la Mini 3 Door est largement repris avec quelques éléments distinctifs. Un sceau jaune a par exemple été incrusté dans la calandre de la voiture. La Mini Cooper SE génère également une alerte sonore via des hauts-parleurs pour avertir les piétons de sa présence.

Une voiture construite au Royaume-Uni

Malgré un contexte économique difficile à l’heure du Brexit, le véhicule sera assemblé à Cowley (Royaume-Uni), près d’Oxford. En revanche, les batteries seront fabriquées en Allemagne à Dingolfing et Landshut, dans les sites BMW consacrés à la mobilité électrique. La Mini Cooper SE sera commercialisée à partir de 24 400 livres (environ 27 200 euros).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle