Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[En images] Les constructeurs auto imaginent le futur du véhicule utilitaire

Julie Thoin-Bousquié , , , ,

Publié le

Images Les constructeurs automobiles présentent des concepts destinés à apporter des réponses aux professionnels de la livraison.

[En images] Les constructeurs auto imaginent le futur du véhicule utilitaire
EZ-Pro, un concept de véhicule modulaire dédié à la livraison urbaine développé par Renault.

Leur intérieur se veut modulaire et se transforme en fonction des besoins des utilisateurs. Ils sont capables de se déplacer en toute autonomie, peuvent déposer des commandes au pied de la porte des acheteurs après avoir été chargés par drone… Les véhicules utilitaires (VUL) se réinventent sous l’effet des révolutions en cours dans l’automobile, en particulier celle de l’autonomie. Une technologie à fort potentiel dans le domaine des VUL, à en croire le vice-président de Valeo chargé des ventes des véhicules commerciaux. "Les aides à la conduite et les systèmes entièrement autonomes permettent d’apporter des réponses aux défis que rencontrent les professionnels. En améliorant la sécurité, les aides à la conduite permettent d’éviter les accidents. Ils réduisent ainsi les coûts de réparation et font croître le taux d’utilisation des véhicules, souligne Thierry Simonin. Les véhicules 100 % autonomes peuvent constituer une réponse à la pénurie de chauffeurs."

Des technologies 100 % autonomes

Logiquement, le responsable de l’équipementier mise, pour commencer, sur un déploiement des technologies 100 % autonomes dans des zones privées avant de les généraliser sur les routes. « Sur des tracés bien définis, on pourrait voir apparaître des véhicules autonomes équipés par exemple de casiers, desquels les acheteurs pourraient retirer leurs colis », estime Matthieu Simon, du cabinet Roland Berger. De quoi apporter une réponse à la croissance de l’e-commerce. C’est le sens du concept EZ-Pro présenté en 2018 par Renault. Le véhicule autonome dépose le colis commandé par internet à l’adresse et à l’heure fixées par l’acheteur via son téléphone. À Zurich (Suisse), le constructeur allemand Mercedes a testé un système de livraison par drone. Celui-ci ne vise pas à assurer la livraison auprès du client, mais permet d’apporter le chargement au véhicule, équipé d’une piste d’atterrissage sur son toit. L’utilitaire et son chauffeur assurent la livraison du dernier kilomètre.

 

Renault  EZ-Pro

Quasiment 5 mètres de longueur, pour 2 mètres de largeur et autant de hauteur. Avec EZ-Pro, Renault veut apporter une (imposante) réponse aux besoins futurs de la livraison urbaine. "EZ-Pro reflète notre vision de la livraison du dernier kilomètre d’ici à 2030", précise Philippe Diviné. Autonome, connecté et bien sûr électrique, le concept est pensé comme un convoi, avec un "pod" de tête, suivi par des modules capables de se rendre de manière autonome sur leur lieu de destination. Croyant à la mutualisation des véhicules autonomes demain, Renault a prévu un intérieur modulaire, qui peut embarquer des dizaines de casiers pour permettre aux clients de retirer leurs colis où ils le souhaitent, ou devenir un foodtruck du futur. Le livreur devient quant à lui concierge et bénéficie d’un bureau dans le "pod" de tête.

ID Buzz cargo

Son design rappelle furieusement le célèbre Combi. Avec son concept ID Buzz Cargo, le constructeur allemand montre le potentiel de sa plate-forme modulaire électrique, dite MEB, qui permet de fournir un modèle avec différentes tailles de batteries en fonction de l’autonomie désirée. Le constructeur propose une autonomie de 330 à 550?km. Le fourgon est en outre équipé d’un mode de conduite autonome et d’un système de chargement digitalisé.

Nuro R1

Les start-up se positionnent aussi sur la livraison autonome. Fondé par deux anciens ingénieurs de Google, Nuro a lancé en 2018 ses premiers tests avec des Toyota Prius et des Nissan Leaf, que l’entreprise californienne souhaite rapidement remplacer par son petit robot R1, modulaire et réfrigéré. Nuro veut se concentrer sur la livraison du dernier kilomètre et revitaliser les petits commerces, en faisant par exemple parvenir leurs courses à ses clients. Pour les récupérer, ces derniers n’auront qu’à surveiller leur téléphone, qui les préviendra de l’arrivée de leur commande.

Mercedes Concept Vision Urbanetic

Le concept Vision Urbanetic du constructeur premium allemand est une solution hybride destinée au transport aussi bien de personnes que de marchandises. Pour répondre à ces différents besoins, Mercedes a développé un système original de châssis électrique à conduite autonome capable de recevoir des carrosseries interchangeables. Le module dit Cargo propose un volume de chargement de 10 mètres cubes et peut embarquer jusqu’à dix palettes, tandis que son pendant, People Mover, peut accueillir jusqu’à douze passagers. Le groupe voit dans ces véhicules 100 % autonomes une réponse à la pénurie de chauffeurs dans le domaine de la logistique et mise sur leur connectivité pour proposer un service à la demande. Une caractéristique dans laquelle Mercedes voit une solution pour réduire la congestion en zone urbaine.

 Toyota e-Palette

 

C’est un concept qui dépasse largement la sphère du véhicule utilitaire. Inclassable, le véhicule présenté par Toyota au CES de Las Vegas en 2018 est une navette autonome, électrique et modulaire. À l’image du concept de Mercedes, e-Palette est capable de répondre aux besoins en covoiturage, mais également à une grande variété d’usages, en se transformant par exemple en bureau, en magasin ou en chambre d’hôtel sur roues. "Avec e-Palette, le magasin de demain viendra à vous", s’était amusé le président et directeur général de Toyota, Akio Toyoda, lors de la présentation du véhicule. Un concept étonnant qui a déjà su s’attirer les faveurs de plusieurs partenaires, indiquait Toyota au CES, comme Amazon, Uber et le chinois Didi. Objectif affiché : faire circuler les premiers véhicules d’ici aux jeux Olympiques de Tokyo, au Japon, en 2020.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle