L'Usine Aéro

[En images] Le vaisseau de Virgin Galactic atteint la mésosphère pour son troisième vol supersonique

Cédric Soares , , ,

Publié le

Vidéo Pour son troisième vol supersonique, le vaisseau de Virgin Galactic, VSS Unity a atteint la mésosphère à 170 800 pieds (52 000 mètres). A pleine vitesse l’appareil a volé à MACH 2.47, soit quasiment deux fois la vitesse du son.

[En images] Le vaisseau de Virgin Galactic atteint la mésosphère pour son troisième vol supersonique
Lors de son troisième vol supersonique, jeudi 26 juillet, VSS Unity, le vaisseau de Virgin Galactic, a atteint la mésophère à MACH 2,47 soit quasiment 2,5 fois la vitesse du son.
© Virgin Galactic

VSS Unity se rapproche un peu plus près des étoiles. Le vaisseau de Virgin Galactic a atteint pour la première fois, jeudi 26 juillet, la mésosphère à 170 800 pieds (52 000 mètres) d’altitude. L’astronef a ainsi pulvérise son précédent record d’altitude fixé à 114 500 pieds (34 900 mètres) enregistré fin mai.

A l’occasion de son troisième vol supersonique, réalisé au dessus désert de Mojave (Etats-unis),  l’appareil ne s’est pas contenté de de cette seule performance. Propulsé pendant 42 secondes par ses réacteurs, il a atteint la vitesse de MACH 2.47 … soit quasiment deux fois la vitesse du son. Lors du précédent vol, VSS Unity avait atteint MACH 1.9.
 

Collecte de données de vol et du cockpit

Pour Virgin Galactic, le but de ce nouveau vol d’essai était de collecter des données aérodynamiques en vol supersonique et de dynamique thermique de VSS Unity. A l’instar des précédentes sessions de tests, les ingénieurs vont également analyser les données enregistrées par les capteurs de la cabine - température, pression, humidité, acoustique, réponse thermique, vibration, accélération et radiation - pour comprendre l’environnement des astronautes.

“Nous avons été en mesure de compléter un grand nombre de tests qui nous donneront un bon aperçu alors que nous progressons vers notre objectif de service commercial”, a commenté dans un communiqué Mike “Sooch” Masucci, co-pilote du VSS Unity.

Un premier spatioport italien

L’échéance du premier vol touristique, fixée courant 2018, approche pour Virgin Galactic. L’opérateur spatial a annoncé début juillet la signature d’un accord avec les sociétés italiennes Sitael et Altec pour installer un spatioport dans l’aéroport transalpin de Taranto-Grottaglie. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte