Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[En images] Le T-Cross Breeze, le premier SUV urbain de Volkswagen

Pierre Monnier ,

Publié le

Images Volkswagen s'attaquera de front au Captur de Renault avec la sortie de son premier SUV urbain fin 2018. Le T-Cross Breeze sera dévoilé au public lors du salon de Genève qui ouvre dans les prochains jours.

[En images] Le T-Cross Breeze, le premier SUV urbain de Volkswagen
Le Volkswagen T-Cross Breeze est le premier SUV urbain du constructeur allemand.
© Volkswagen

Il faudra attendre la fin d'année 2018 avant de pouvoir l'acheter, mais Volkswagen vient de dévoiler les photos de son premier SUV urbain. Le T-Cross Breeze sera présenté dans quelques jours lors du salon de Genève qui se tiendra du 9 au 19 mars.

Absent de ce segment des SUV urbains, le constructeur allemand a laissé ses rivaux s'installer sur ce créneau : Renault avec le Captur, Peugeot avec le 2008 ou encore Opel avec son Mokka. Le T-Cross Breeze s'affichera comme une alternative à la Polo. Une stratégie déjà utilisée par Renault qui capte les acheteurs attirés par la Clio souhaitant un véhicule plus physique.

Ce SUV urbain est construit à partir de la plate-forme modulaire MQB, la même qu'utilise Volkswagen pour sa Polo. C'est donc sans surprise que le T-Cross Breeze sera fabriqué dans l'usine espagnole de Pampelune, à quelques pas des lignes d'assemblages de la citadine.

Le nom, mais aussi les formes, rappelle le concept T-Roc. Il avait d'ailleurs était présenté, lui-aussi, lors du salon de Genève en 2015. Le T-Cross Breeze semble poser les bases des futures créations de Volkswagen en termes de SUV.

A l'intérieur, l'aspect épuré et très lisse du tableau de bord évoque l'ID Buzz, le concept car électrique et autonome présenté au Mondial de l'automobile de Paris en janvier 2017.

Le véhicule sera équipé d'un moteur essence TSI 110 chevaux. La stratégie de Volkswagen de tourner la page du diesel en mettant en avant des modèles essences ou électriques semble donc actée.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

02/03/2017 - 12h18 -

En effet le marché est encombré...mais l’esthétique de cette "caisse à savon" sera douteuse pour beaucoup, tout en notant pour ma part que VW a appris la leçon du "désastre" du diesel. Pour les prix il faut s'attendre à que VW fasse moins pour aussi cher. Nous verrons la tendance...mais elle elle est là déjà. Des prix de commercialisation au delà de 22.000 euros sont courants pour des modèles pauvres en équipements. Techniquement beaucoup de SUV actuels sont encore livrés par exemple avec des freins à tambour arrière et boites manuels pénibles en ville. Beaucoup de constructeurs européens croient encore que le consommateur européen ne sait pas comparer. Ils apprendront a leurs dépens !!
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle