Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

En images : le quatrième Boeing Dreamliner dénommé Golf Tango de Royal Air Maroc

, , , ,

Publié le

À peine sorti de l’atelier de peinture, le quatrième Boeing 787 Dreamliner sur une série de cinq commandés est déjà prêt à prendre son premier envol.

En images : le quatrième Boeing Dreamliner dénommé Golf Tango de Royal Air Maroc © RAM

Quatre sur cinq. Ce n'est pas une note met la quatrième unité sur un total de cinq avions que la compagnie aérienne marocaine RAM réceptionne et affiche le 22 juillet en photos sur sa page Facebook.

Il s'agit du quatrième Boeing 787-8 Dreamliner aux couleurs rouge et verte marocaines dénommé Golf Tango. Il est "sorti de l’atelier de peinture et s’apprête pour son premier envol" proclame la compagnie marocaine.

Cette arrivée va renforcer la flotte de la RAM probablement en août. L'appareil va assurer des vols long-courriers vers le continent américain à destination de New York, Montréal, Sao Paulo ou Rio de Janeiro, en Afrique vers Nairobi ou encore au Moyen Orient vers Doha. Il inaugurera également le 8 septembre la liaison Casablanca – Washington.

Les Boeing 787 Dreamliner ont une capacité d'accueil de 274 passagers dont 256 en classe Eco et 18 passagers en classe Affaires.

Pour rappel, RAM avait réceptionné son premier Dreamliner le 3 janvier 2015. Lancée dans un  programme de modernisation de sa flotte représentant plusieurs centaines de millions d'euros, la compagnie basée à Casablanca souhaite remplacer son unique gros porteur Boeing 747 par le Boeing 747-8 ou l'A380 d’Airbus.

Pour renforcer ce développement, les autorités marocaines, envisagent d'ouvrir une part minoritaire des 98,04% du capital à Qatar Airways.

En 2015, RAM a transporté 6,08 millions de passagers un chiffre en baisse de 1,9%. Le chiffre d'affaires réalisé est de 13,4 milliards de dirhams (1 000 dirhams = 92 euros) pour un résultat net de 203 millions de dirhams.

Après le départ de son ex-PDG Driss Benhima, qui a piloté le redressement de la compagnie et  remercié sans explication en février par décision royale, c'est Abdelhamid Addou, ancien directeur de l'Office national marocain du tourisme qui tient les manettes de la compagnie.

N.D.

 

 

 

 

 

 

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle