Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[En images] Le parcours de Paul Allen, cofondateur de Microsoft et Stratolaunch, décédé à 65 ans

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Images Le 15 octobre, Paul Allen est mort à l'âge de 65 ans à la suite d'une récidive d'un cancer. Né à Seattle (États-Unis), l'informaticien est connu pour avoir cofondé Microsoft avec Bill Gates. Après son départ de la multinationale, il a également financé des projets dans l'aérospatiale.

[En images] Le parcours de Paul Allen, cofondateur de Microsoft et Stratolaunch, décédé à 65 ans
Le 15 octobre, le cofondateur de Microsoft Paul Allen est mort à l’âge de 65 ans.
© Beatrice de Gea

Le lundi 15 octobre, le cofondateur de Microsoft Paul Allen est mort à l’âge de 65 ans. Pionnier de l’informatique, entrepreneur milliardaire et philanthrope, il a succombé à une récidive d’un cancer à Seattle (Washington, États-Unis), sa ville natale.

Paul Allen avait cofondé Microsoft en 1975 avec son ami d’enfance, Bill Gates. Cité dans la presse américaine, son ancien associé a rendu hommage à son travail : “L’informatique personnelle n’aurait jamais existé sans lui”.

(Paul Allen et Bill Gates, en 1970, à la Lakeside School de Seattle, dans l'État de Wahington aux États-Unis. Crédit : Lakeside School)

Le PDG actuel de la multinationale, Satya Nadella, a également réagi dans un communiqué : “La contribution de Paul Allen à notre entreprise, notre industrie et notre communauté est indispensable. En tant que cofondateur de Microsoft, à sa manière calme et tenace, il a créé des produits, des expériences et des institutions magiques et, ce faisant, a changé le monde.”

Plusieurs patrons d’entreprises technologiques ont également salué le travail de l’informaticien. Parmi eux, Sundar Pichai (Google), Jeff Bezos (Amazon, Blue Origin) ou encore Tim Cook (Apple).

Le froid s'était installé entre Paul Allen et Bill Gates

Dans les années 1980, le froid s’était installé entre Paul Allen et Bill Gates. L’entrepreneur découvre à cette époque qu’il est atteint de la maladie de Hodgkin mais c’est la question du partage de l’entreprise qui va hâter son départ.

Selon un accord signé en 1977, Bill Gates contrôlait alors 64% de l’entreprise et Paul Allen 36%. Plus tard, Paul Allen surprend une conversation entre Bill Gates et son proche Steven A. Ballmer. “Ils étaient en train de déplorer mon récent manque de production et de discuter comment ils pourraient diluer mon capital dans Microsoft en délivrant des options à eux-mêmes et aux autres actionnaires”, retrace Paul Allen dans un livre publié en 2011, Idea Man.

 

Paul Allen refuse de revendre ses parts dans le groupe et quitte son poste en 1983. Mais ce n’est qu’en 2000 qu’il démissionne officiellement de son poste au conseil d’administration. En revendant ses actions, le cofondateur de Microsoft devient riche. Le 15 octobre, le magazine Forbes estimait sa fortune à plus de 20 milliards de dollars.

Investissements dans l'immobilier, la santé et le sport

La carrière de Paul Allen ne s’est pas arrêtée à Microsoft. En 1986, il fonde Vulcan pour chapeauter ses investissements en tout genre dans l’immobilier, les médias, la santé et le sport. L’informaticien devient ainsi propriétaire des Seattle Seahawks, équipe de football américain, et des Portland Trail Blazers, équipe de basketball.

Chasseur d'épaves, joueur de guitare, collectionneur d'art... Paul Allen était également connu comme philanthrope et il avait promis de donner la moitié de sa fortune à des oeuvres caritatives, de la même manière que… Bill Gates. En 2014, il avait notamment donné 100 millions de dollars pour la recherche contre l'épidémie du virus Ebola en Afrique de l'Ouest.

Cofondateur de Stratolaunch

Dans nos pages, il est plus connu pour ses financements d’activités aérospatiales. En 2004, il finance l’avion expérimental SpaceShipOne avec l’entreprise Scaled Composites. La même année, l’engin effectue le premier vol commercial dans l’espace suborbital, à une altitude de plus de 100 000 mètres.

(L'avion expérimental SpaceShipOne qui a accompli le vol 15P, premier vol commercial dans l'espace suborbital. Crédit : D. Ramey Logan / CC BY-SA 3.0.)

En 2011, encore avec le fondateur de Scaled Composites (Burt Rutan), l’entrepreneur annonce la création de Stratolaunch. Le projet vise à lancer en orbite basse une fusée et un satellite à l’aide d’un avion géant. Un premier vol d’essai est prévu en 2019. En août, l’entreprise a également déclaré qu’elle souhaitait développer une série de trois fusées, dont un astronef réutilisable pour le transport de fret voire de personnes.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle