Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

En images: le drôle de Boeing 747 à cinq moteurs de Qantas

Anne-Katell Mousset , ,

Publié le

Il ne s'agit pas d'une image trafiquée, ni d'une erreur (très grossière !) d'assemblage. Ce Boeing 747 est bien équipé de cinq moteurs... Pour transporter un moteur d'Australie vers l'Afrique du Sud, la compagnie Qantas a choisi de le fixer sur l'un de ses 747 effectuant la traversée. 


Crédits Qantas

La configuration de ce Boeing 747 de la compagnie australienne Qantas est plutôt inédite : deux moteurs sous l'aile droite et trois moteurs sous l'aile gauche.

Habituellement, les moteurs ou autres pièces détachées un peu encombrantes voyagent par bateau. Mais voilà, Quantas avait besoin d'affréter rapidement un nouveau moteur Rolls Royce à Johannesburg (Afrique du Sud). La solution ? Attacher sous l'aile d'un Boeing 747 reliant Sydney à Johannesburg le moteur tant attendu. Simplement fixé entre le fuselage de l'avion et le premier moteur de l'aile, il n'est pas en fonctionnement. 

 

 

 

We know three can be a crowd, but not for yesterday's #QF63 to #Johannesburg! Carrying an extra engine, the view #fromtheplanewindow was simply incredible. More info in our bio. #Qantas #avgeek #B747 #queenoftheskies #JNB #?? #regram: @anoushkafish

Une photo publiée par Qantas (@qantas) le

6 Janv. 2016 à 20h09 PST

 

 

 

Cette astuce est d'ailleurs prévue par le constructeur Boeing. L'aile de l'avion est à cet effet équipée de points d'ancrage pour soutenir le moteur. Le mât de l'aile est équipé d'un mécanisme de treuillage pour le hisser et le fixer. 

 

Pour s'assurer que l'avion vole droit, malgré les six tonnes de l'engin, les pilotes sont formés pour contrebalancer les effets de trainées d'air liés à ce cinquième moteur. 

Le vol QF63 a décollé le 6 janvier de Sydney pour rejoindre Joannesburg. Alourdit par ce passager clandestin, le vol a du faire un halte a Perth pour réaliser un ravitaillement en carburant. 

Il ne s'agit pas d'une première pour Qantas, le dernier transport d'un cinquième moteur sur un 747 remonte à 2011 pour la compagnie.

Réagir à cet article

4 commentaires

Nom profil

16/01/2016 - 17h26 -

cette pratique n'est pas nouvelle. Jeune ingénieur à la fin des années soixante pour la construction du terminal de l'aéroport d'ACCRA (Ghana) j'ai vu un DC8 d'Alitalia avec un 5éme moteur de rechange pour un autre DC8 en panne et cloué au sol depuis qq jours
Répondre au commentaire
Nom profil

14/01/2016 - 13h39 -

"La configuration de ce Boeing 747 de la compagnie australienne Qantas est plutôt inédite : deux moteurs sous l'aile gauche et trois moteurs sous l'aile droite."

A moins d'avoir pris les clichés dans un miroir, ou bien de pratiquer l'aviron de manière assidue, ou encore d'habiter en France et de travailler au Royaume-uni, les trois moteurs seraient plutôt placés sous l'aile gauche...
Répondre au commentaire
Nom profil

13/01/2016 - 21h05 -

Cela n'empêche Qantas reste la compagnie la plus sûre du monde ! Le transport d'un cinquième moteur pouvait effectivement rendre le pilotage délicat puisque la trainée serait déséquilibrée mais quand c'est planifié, l'effet de surprise en moins, les risques deviennent minimes.
Répondre au commentaire
Nom profil

07/01/2016 - 18h47 -

Ce genre de surprise est arrivée à mon père de retour de New-York vers Paris, ils ont "déposé" le moteur à LONDRES et c'était les débuts du 747.
Seul conséquence pour les passagers l'avion n'était pas vraiment horizontal
Répondre au commentaire
Lire la suite

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle