Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[En images] Le concurrent chinois de l'A320 est paré au décollage

Léna Corot , , , ,

Publié le

Bientôt un vol inaugural pour le C919 ? Le plus gros avion de ligne aux normes internationales jamais construit par la Chine a effectué des tests de roulage à haute vitesse et obtenu le feu vert de l'administration de l'aviation civile chinoise pour effectuer son premier vol.

[En images] Le concurrent chinois de l'A320 est paré au décollage
Comac devrait effectuer le premier vol inaugural de son avion de ligne C919 aux alentours du 5 mai.
© Comac - DR

Futur concurrent de l'Airbus A320 et du Boeing 737, le C919 fabriqué par la société chinoise Comac a effectué de nouveaux tests de roulage à haute vitesse à l'aéroport de Shanghai-Pudong. Et il a enfin obtenu le feu vert de l'administration de l'aviation civile chinoise pour effectuer son premier vol.

L'avion dévoilé en novembre 2015 a bénéficié de 7 ans de développement. Mais le programme a déjà subi plusieurs retards. Initialement prévu pour fin 2015, le vol inaugural a été repoussé au premier semestre 2016, et devrait finalement avoir lieu aux alentours du 5 mai, selon Reuters.

Plus de 500 commandes pour le C919

L'inexpérience de la Chine dans le domaine de l'aéronautique civile est souvent mise en avant pour expliquer ces retards. En effet, le C919 est le plus gros avion de ligne commercial aux normes internationales construit par la Chine. Il doit venir concurrencer le Boeing 737 et l'Airbus A320.

Avec son fuselage étroit, le C919 est conçu pour transporter 158 à 174 passagers. Et il a une autonomie de 4 075 kilomètres qui peut être étendue jusqu'à 5 555 kilomètres.

Comac affirme avoir déjà enregistré 570 commandes à travers le monde pour son C919. La majorité d'entre-elles provenant de compagnies aériennes chinoises.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

26/04/2017 - 11h54 -

Le C919 est fortement inspiré des formes occidentales (A320NEO et 737MAX), et je n' aurai aucun soutient pour le caractériser comme étant d' abord une coopération sino-américaine en raison des 65% d' équipements US dans sa valeur (pas en poids), appelés à devenir 80% environ si les chinois proposent un jour une version avec les moteurs GTF de P&W en lieu et place des LEAP de CFM. Cet exemple démontre bien la volonté ancienne US de s' impliquer au maximum dans ce que fait le "reste du monde", par sa technique essentiellement...(après les coopérations avec Airbus, Bombardier, Embraer et d' autres).
Répondre au commentaire
Nom profil

22/05/2017 - 15h56 -

"Le C919 est fortement inspiré des formes occidentales (A320NEO et 737MAX)" , peu-être bien , mais de toute façon le design en aéronautique n'a pas tellement le choix comme ça peu-etre le cas en automobile , on peut en dire autant de Boeing par rapport à Airbus ou vice versa . Après extérieurement tous les avions ou presque se ressemble la différence se fait plus sur l'intérieur et le prix en plus Airbus a passé des accords avec la Comac dans l'article il n'en parle pas et pourtant ils existent ...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle