Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[En images] Le concept-car rétro-futuriste de Mercedes est un hommage à ses racines… niçoises

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

Images Pur geste de designer, le concept-car "Vision Simplex" rend hommage au premier véhicule moderne créé par Daimler en 1901, popularisé par un habitant de Nice au début du XXe siècle.

[En images] Le concept-car rétro-futuriste de Mercedes est un hommage à ses racines… niçoises
Mercedes revisite son véhicule historique, le Simplex.
© Mercedes

C’est sur la Riviera qu’est né le nom "Mercedes". Et Daimler ne l’a pas oublié. Le géant allemand a ouvert en 2018 un centre de design à Sophia-Antipolis (dirigé par l’ancien patron du style de Citroën). Il a dévoilé le 14 septembre un véhicule rendant hommage au premier véhicule originellement conçu pour être propulsé par un moteur à combustion, et non par un cheval. Il s’agit de la "Simplex", née en 1901, dérivée de la 35S.

C’est à cette époque qu’est apparue la marque commerciale "Mercedes". On la doit à un habitant de Nice, et concessionnaire de Daimler-Motoren-Gesellschaft (DMG) dans la Côte d’Azur : Emil Jellinek. L’homme aux multiples casquettes, notamment consul de l'Empire austro-hongrois à Nice, avait adopté le surnom de "Monsieur Mercédès" (du nom de sa première fille) pour participer à des courses automobiles, au volant de bolides allemands. L’un des premiers modèles, la Mercedes-35S, s’était notamment distingué lors de la "Semaine de Nice", une compétition automobile, lointain ancêtre du grand prix de Monaco (apparu, lui, en 1929).

Les bases du style de la marque Mercedes étaient alors posées : forme allongée et plate, moteur installé en position basse dans le châssis, radiateur en nid d’abeille intégré organiquement à l'avant…

Mercedes Simplex - Photo MartinHansV - Wikimedia commons

Ce sont ces fondamentaux que le concept "Vision Simplex" revisite avec malice, pour l’adapter à l’ère numérique. Cette étude de style est un véhicule biplace largement inspiré du modèle originel, sans pare-brise à l’avant.

La carrosserie bicolore rappelle le découpage en deux parties du design d’origine. Les quatre roues indépendantes du châssis sont également là.

Cette sculpture, tout comme le concept-car EQS, est avant tout destiné à illustrer l’évolution du design des véhicules Mercedes mais n’a pas vocation à être commercialisé.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle