Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[En images] Le Centre spatial guyanais Kourou fête ses 50 ans

Sybille Aoudjhane , ,

Publié le

Plus de 200 lancements ont été effectués à partir du Centre spatial guyanais (CSG) à Kourou. La fusée Véronique a ouvert le bal le 9 avril 1968. Retour sur 50 ans d'une histoire spatiale française. 

[En images] Le Centre spatial guyanais Kourou fête ses 50 ans
Décollage du lanceur Ariane 42 L. Le centième vol du lanceur Ariane s'est produit le 23 septembre 1997 depuis le Centre Spatial Guyanais. Il a mis en orbite le satellite INTELSAT 803.
© CNES/ESA/Arianespace/CSG Service Optique, 1997

Ça s'est passé un 9 avril 1968. La première fusée Véronique décollait du Centre spatial guyanais (CSG). Choisie parmi quatorze autres sites, la commune de Kourou est au coeur de l'expertise spatiale française.

A l'indépendance de l'Algérie en 1962, le Centre national d'études spatiales (Cnes) cherche à délocaliser la base spatiale de Hammaguir située dans le Sahara algérien. Le 14 avril 1964, "le choix du Premier Ministre, Georges Pompidou, se porte sur la Guyane", indiquent les archives du Cnes. Les deux années suivantes sont consacrées à l'installation du Cnes et des infrastructures sur le centre spatial. Le 9 avril 1968, le CSG est né. 

Le CSG devient opérationnel avec le lancement de la fusée sonde Véronique V61. A cette époque, les expériences sont portées à plus de 100 km d'altitude. © CNES/1968

Cinquante ans d'histoire spatiale se jouent alors à Kourou. Les années 1970 sont celles des lanceurs Diamant B mais surtout de la première Ariane. Le succès de cette fusée se produit à Noël, le 24 décembre 1979. 

Premier lancement d'Ariane 1. Le second lancement est un échec et laisse place à près d'un an de vérifications pour effectuer le prochain vol. Le lanceur est finalement opérationnel en 1981 pendant quatre années. Ariane 1 est à l'origine de 11 lancements. © CNES/ESA, 1979

Afin de structurer le projet Ariane, la société française Arianespace est créée en 1980, pour commercialiser et exploiter les systèmes de lancement spatiaux développés par ArianeGroup. Le premier vol commercial aura lieu à bord d'une Ariane 1 quatre ans après. La fusée transportait le satellite Spacenet FI chargé d'assurer la connectivité de la marque américaine appelée aujourd'hui Sagenet

Etrangeté de l'histoire, Ariane 3 a été lancée avant Ariane 2 en 1984. Les deux Ariane bénéficient de meilleures capacités avec des propulseurs d'appoint à poudre et des moteurs plus performants. S'ajoute aussi une augmentation du volume de la coiffe qui permet de lancer deux satellites pour un même vol. 

Ariane 3 a été lancée le 4 Août 1984, emportant avec elle deux satellites de télécommunication. Contrairement à Ariane 2, elle a deux propulseurs à poudre situés au niveau du premier étage de la fusée. Elle réalise onze lancements jusqu'en 1989. ©  ESA/CNES/Arianespace-Service Optique CSG

Ariane 1 et 3 sont opérationnelles dans le début des années 1980. Ariane 1 effectue le premier tir vers le Nord d'un satellite français d'observation de la Terre (1986). Cette même année, Ariane 2 réalise un premier essai : c'est un échec. Mais les cinq lancements suivants effectués par la fusée s'effectuent sans observation majeure jusqu'en 1989. 

Ariane 4 va rapidement prendre la relève. Lancée en 1988 pour la première fois, elle met en orbite près de 200 satellites jusqu'en 2003. Fait remarquable : l'opération numéro 35 du 21 janvier 1990 a permis le lancement de sept satellites. 

Ariane 4 a fêté le 100ème lancement d'une fusée Ariane en 1997. Le Cnes précise une "grande souplesse d'exploitation" du lanceur, "six versions permettent de lancer en configuration simple ou double", ajoute-il. ©  CNES/ESA/Arianespace/Optique Vidéo CSG, 1988

Un second échec mine le CSG en 1996 lors du premier lancement d'Ariane 5. Une explosion survient 39 secondes après le départ. Plus d'un an après, le second lancement est un succès. La fusée impressionne avec sa capacité d'emport de 9,5 tonnes.

Depuis les années 2000, le CSG s'est diversifié dans ses lancements : la fusée russe Soyouz réalise un premier départ en 2011. Après une série de 82 tirs consécutifs réussis, Ariane 5 laissera bientôt place à Ariane 6, en 2021. 

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus