En images : La future gare majeure du Grand Paris dévoilée

La gare de Saint-Denis Pleyel sera bien plus que l’un des multiples arrêts du futur Grand Paris Express, ce métro qui ceinturera la capitale en reliant les banlieues entre elles. Nœud ferroviaire important et lieu de vie, elle se veut le catalyseur d’un quartier en plein renouveau.

Partager

Gare de St-Denis Pleyel - Crédits : agence Kengo Kuma associates

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Elle ne sera inaugurée, si tout va bien, qu’en 2023. Mais il est déjà possible de la découvrir en images. La gare Saint-Denis Pleyel (Seine-Saint-Denis) marquera les transports en commun parisiens à plus d’un titre. Elle sera l’une des grandes gares, avec Châtelet et la Défense. Comme elles, Saint-Denis Pleyel sera un lieu de vie, avec des commerces.

La gare se veut le symbole du renouveau d’un quartier dont la rénovation est déjà largement en cours, mais qui souffre encore d’un a priori défavorable. Elle formera également un lien entre les quartiers du carrefour Pleyel, repérable par son imposante tour, et le quartier du Stade de France.

Crédits : Agence Kengo Kuma associates

Malgré sa profondeur de 27 mètres, la gare bénéficiera de la lumière du jour grâce à un grand atrium, jusqu’au niveau du quai. Le cabinet de l’architecte japonais Kengo Kuma a imaginé un ensemble cohérent qui comprend médiathèque, centre d’affaires et espaces commerciaux, en lien avec le quartier.

30000 mètres carrés sur 9 niveaux

Cette station connectera les lignes 13, 14 (dont ce sera le nouveau terminus), 15 (vers La Défense, à l'ouest), 16 (vers Noisy-Champs, à l'est) et 17 (vers l’aéroport Charles-de Gaulle, au nord). La gare Stade de France - Saint-Denis du RER D sera accessible par une passerelle au-dessus des voies, alors qu’actuellement cette dernière n’est ouverte que vers l’est et le quartier du Stade de France. On découvre l'emplacement de la future gare sur cette vidéo réalisée par un drone.

Le chantier débutera en 2017 et nécessitera de creuser un énorme trou. La gare sera bâtie sur une surface au sol de 9 000 mètres carrés et l’ensemble des bâtiments représentera 30 000 mètres carrés répartis sur neuf niveaux dont quatre souterrains. Quant au coût de la construction, il est estimé à 208 millions d’euros.

Patrice Desmedt

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS