L'Usine Auto

[En images] La biplace électrique Microlino est de retour, cette fois en bonne compagnie

Rémi Amalvy , , ,

Publié le

Images Le 4 mars, la société suisse Micro Mobility a présenté la Microlino 2.0., petit "bubble car" électrique qui, comme son aînée, s'inspire fortement de la BMW Isetta de 1956. Le véhicule est accompagné par la Microletta, un trois-roues à l'aspect tout aussi original.

[En images] La biplace électrique Microlino est de retour, cette fois en bonne compagnie
La Microlino fait peau neuve et accueille la Microletta.
© Micro Mobility

Après s'être déjà fait connaître avec un premier modèle, le Suisse Micro Mobility revient avec sa Microlino 2.0., un véhicule électrique toujours très fortement inspiré par la BMW Isetta de 1956. Avec cette deuxième génération, la petite "bubble car" rétro est de retour, avec des performances améliorées et des accessoires modernisés.

Longue de seulement 2,40 mètres, la 2.0. propose une carrosserie avant repensée. La poignée a été retirée, au profit d'une esthétique beaucoup plus lisse. Car oui, la portière constitue l'avant du véhicule. Pour améliorer la maniabilité et la sécurité, le châssis a été renforcé par de l'acier et le train arrière allongé de 50 %, pour supporter des suspensions indépendantes à l'avant et à l'arrière.

Petites performances, grande personnalisation

Diverses options de personnalisation des sièges, des roues et des jantes sont aussi disponibles. À l'intérieur, le tableau de bord est devenu entièrement numérique. Il peut désormais être personnalisé avec son smartphone et ses enceintes Bluetooth.

Le nouveau moteur, d'une puissance similaire à l'ancien (15 kW) est cependant présenté comme un peu plus véloce. Les performances restent les mêmes : 90 km/h de vitesse de pointe, les 50 km/h atteints en 5 secondes et une autonomie de 200 km. La batterie en NMC (Nickel Manganèse Cobalt) peut être rechargée en 4 heures sur une n'importe quelle prise domestique.

La Microlino 2.0. devrait être proposée au même prix que sa grande sœur, soit 12 000 euros et expédiée courant 2021. Dans un communiqué, Micro Mobility précise avoir accumulé plus de 17 000 précommandes pour l'ancien modèle.

Un tricycle nommé Microletta

Initialement prévue pour se dérouler durant le salon de l'auto de Genève, la présentation a, au final, été diffusée sur internet le 4 mars. Elle a été l'occasion pour la société de présenter un autre engin électrique, cette fois à trois roues. Les deux de devant permettent à la Microletta de mieux adhérer dans les virages, de réduire sa distance de freinage et de rester droite à l'arrêt.

Ses deux batteries amovibles lui autorisent une autonomie d'un peu plus de 100 km. Malgré sa vitesse maximale de 80 km/h, la Microletta ne nécessite pas de permis moto chez nous. Elle est en effet et à juste titre considérée comme un tricycle. Le véhicule est déjà disponible en réservation pour 4 900 euros. Le démarrage de la production n'a cependant pas été confirmé.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte