[En images] L'US Navy met à flot un nouveau navire de la série controversée des LCS

La Marine américaine se consolide d'un nouveau bâtiment, l'USS Marinette, mis à flot le 31 octobre. Ce navire construit par Fincantieri fait partie de la catégorie des frégates légères appelées Littoral Combat Ship. Cette catégorie de navires fait cependant l'objet de nombreuses critiques concernant les problèmes techniques à répétition ces dernières années.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[En images] L'US Navy met à flot un nouveau navire de la série controversée des LCS
L'US Navy met à flot son treizième LCS classe Freedom, l'USS Marinette.

L’armée américaine accueille sa nouvelle frégate légère, l’USS Marinette, mis à flot samedi 31 octobre dans sa ville de production, à Marinette dans le Wisconsin (Etats-Unis). Construit par l’italien Fincantieri par l’intermédiaire de sa filiale américaine Fincantieri Marine Group, l’USS Marinette est le 25e bâtiment de la série Littoral Combat Ship (LCS).

Ces LCS sont des navires de guerres furtifs capables de détecter des bâtiments ennemis sans être vus et destinés à la guerre de surface, anti-sous marine et au déminage. Ils se composent en deux classes, les Freedom et Independant, le premier étant monocoque et le deuxième trimaran. L'USS Marinette est le 13ème des Freedom-class de l’US Navy.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Production signée Fincantieri

Comme tous les autres LCS de la classe Freedom, c’est Fincantieri qui a construit l'USS Marinette, la construction des Independant étant confiée à l’australien Austen. Le chantier naval de Marinette est un des trois que possède la filiale américaine Fincantieri Marine Group, forte de 2 200 employés (sur les 20 000 que possède Fincantieri).

(Crédit photo : Fincantieri)

La construction de l’USS Marinette a débuté en mars 2019. Le monocoque de 115 mètres de long peut atteindre une vitesse de 47 noeuds. Son armement comporte quatre mitrailleuses de 12,7 mm et deux canons de 30 mm pour le combat rapproché ainsi qu'un canon d'attaque de 57 mm. Sa défense aérienne est assurée par le lanceur Mk 49 avec avec 21 missiles sol-air. Le navire est également équipé d'un laser haute énergie Lockheed Martin de 150 kw.

A LIRE AUSSI

Des défaillances techniques à répétitions

A peine sorti des chantiers de Marinette, l'USS Marinette fendra les flots derrière la réputation déplorable qui le précède. En effet, la presse américaine torpille régulièrement ce type de navire accusé d’être un “désastre” pour l’US Navy et le cite comme l’exemple type de construction à ne pas réaliser.

A peine quelques jours avant la mise à flot de l'USS Marinette, le LCS Detroit alors en mission en Amérique du Sud devait retourner au port de Mayport en Floride suite à des défaillances techniques concernant sa propulsion. Cet incident s’ajoute à la longue liste des problèmes techniques comportant le Milwaukee en 2015, le LCS-2 en 2016 ainsi que les examens réalisés entre 2016 et 2017 ayant révélé des problèmes structurels importants.

Au final, les LCS, censés être économiques au niveau de leur construction, se sont avérés être un fardeau financier pour le Pentagone. La production des LCS prévue à 52 navires a ainsi été ramenée à 35 en décembre 2019.

0 Commentaire

[En images] L'US Navy met à flot un nouveau navire de la série controversée des LCS

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS