[En images] L’IRM du corps humain le plus puissant du monde prend vie

Avec un champ magnétique de 11,7 teslas, l’IRM du projet Iseult sera l’appareil d’analyse magnétique du cerveau humain le plus puissant du monde. Son aimant, de plus de 130 tonnes, est opérationnel depuis le 18 juillet.

 

Partager
[En images] L’IRM du corps humain le plus puissant du monde prend vie
Avec un champ magnétique de 11,7 teslas et un aimant de plus de 130 tonnes, l’IRM du projet Iseult sera l’appareil d’analyse magnétique du cerveau humain le plus puissant du monde.

"Comment pense-t-on ? C’est une question qui dépasse la biologie", estime Vincent Jacob, le directeur de la recherche fondamentale du CEA. Cela n’empêche pas nombre de chercheurs de l’organisme de s’intéresser à la question. L’institut Neurospin, notamment, vient de terminer, le 18 juillet, la mise sous tension de l’aimant du projet Iseult, l’IRM le plus puissant du monde.

(L’élément à gauche de l’aimant, baptisé "le satellite", par lequel transitent l’hélium et le courant pour rejoindre l’aimant. © Francis Rhodes / CEA)

Cet aimant de 132 tonnes, de 5 mètres de diamètre, refroidi à -271° C a atteint son champ nominal de 11,7 teslas, soit 4 à 8 fois supérieur à des IRM hospitaliers standards. Ce nouvel outil d’imagerie va permettre d’observer l’activité cérébrale avec une précision jamais atteinte. Reste à installer les équipements nécessaires autour de l’aimant et dans son tunnel central avant de pouvoir réaliser des images de cerveaux : bobines de gradients, antennes radiofréquences, lit pour le patient…

(L’aimant a été raccordé au satellite en face arrière, par l’élément appelé "caloduc", une structure mécanique complexe de 900 kilos, composée de près de 200 éléments positionnés au millimètre près pour anticiper les déformations mécaniques liées à la mise en froid. © Francis Rhodes/CEA)

Un projet lancé en 2006

L’installation du colosse sur le site du CEA Paris-Saclay a débuté en 2017. Refroidi jusqu’à une température quasi-absolue afin de ne pas opposer de résistance aux courants électriques, l’aimant a ensuite été progressivement alimenté en électricité. Une montée en puissance faite en plusieurs étapes, souvent arrêtée pour réaliser des essais électriques et magnétiques et pour tester les procédures d’arrêt d’urgence. Refroidi par 7 000 litres d’hélium, l’aimant d’Iseult est alimenté par un courant de 1 500 ampères : c’est 100 fois supérieur au courant délivré par une prise électrique standard.

(Mesure du champ magnétique produit au cœur de l’aimant. © Francis Rhodes/CEA)

Le projet Iseult, lui, s’intègre dans un projet franco-allemand lancé en 2006. Financé par Bpifrance et le ministère fédéral allemand de l'Éducation et de la Recherche, il rassemble des industriels – Siemens Healthineers, Brunker Biospin, General Electric (ex-Alstom) et Guerbet – l’académie de Freiburg et la direction de la recherche fondamentale du CEA.

(Illustration du gain obtenu en passant d’un IRM 3 T à 7 T pour une même résolution. À gauche : Rapport signal sur bruit. A droite : activations pour un paradigme développé dans le laboratoire. L’échelle de couleur correspond à l’intensité des activations et à la puissance statistique, c’est-à-dire le degré de confiance dans la détection des activations. Une semblable amélioration est attendue de 7 T à 11,7 T, précise le CEA. © Neurospin / CEA)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS