[En images] L’Inde met en service son troisième sous-marin P-75 Scorpene, une technologie signée du français Naval Group

Le troisième de la série des six sous-marins P-75 a été mis en service au sein de la flotte indienne. Résultant d’un accord de transfert de technologie par Naval Group, il a été entièrement construit en Inde.

Partager

[En images] L’Inde met en service son troisième sous-marin P-75 Scorpene, une technologie signée du français Naval Group
Le Karanj est le troisième sous-marin de la série Scorpene que comptera l'Inde.

Et de trois. L’Inde met en service un nouveau sous-marin P-75 Scorpene. Ce vaisseau a été entièrement fabriqué en Inde en partenariat avec le français Naval Group (ex-DCNS) qui a transféré ses technologies dans le cadre d’un accord de licence (Licence Agreement) avec le gouvernement indien. Le Scorpene est un sous-marin polyvalent, pouvant aussi bien exécuter des missions en surface que sous-marines. Furtif et rapide, il dispose de 6 tubes de lancement d’armes et de 18 armes (torpille, missiles et mines).

La mise en service du sous-marin Karanj, mercredi 10 mars 2021. Crédit photo : Naval Group.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Trois autres P-75 à venir

Baptisé Karanj, ce troisième P-75 mis en service fait partie d’un lot de six. Le contrat passé entre l’Inde et Naval Group pour la construction des six sous-marins avait été signé en 2005. Les deux premiers sous-marins, Kalvari et Khanderi, avaient respectivement été mis en service en 2017 et 2019.

Ce sous-marin a été entièrement construit par Mazagon Dock Shipbuilders Limited (MDL). « La montée en compétence que l’industrie et les chantiers navals indiens ont accompli durant cette dernière décennie est source d’une grande inspiration », a déclaré dans son communiqué Naval Group. Le quatrième sous-marin P-75 a de son côté débuté les essais en mer en mai 2019 avant d’être à son tour mis en service. Le cinquième a été lancé en novembre 2020 et vient également de commencer ses essais. Le sixième finit d’être équipé.

14 Scorpene déjà vendus dans le monde

Au total, 14 Scorpene développés par Naval Group ont été vendus à travers le monde. Ces sous-marins composent la flotte du Chili, de la Malaisie et du Brésil. Le Brésil et l’Inde sont les deux pays qui ont procédé à l’achat des Scorpene par transfert de technologies.

Il est prévu que le Karanj évolue en eaux peu profondes de la mer d’Oman. Son rôle, en temps de guerre, serait de bloquer les ports et les bases navales pakistanaises et de torpiller les navires ennemis. Les Scorpene indiens seraient également sollicités pour bloquer les accès maritimes, à l’ouest par le détroit d’Ormuz et à l’est par la mer de Chine méridionale à l’océan Indien.

Roman Epitropakis

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS