[En images] L'Armée de l'air nous emmène dans le cockpit de l'A330 Phénix pour son premier vol

L'A330 Phénix a réalisé un premier vol d'expérimentation vendredi 12 octobre 2018. Sa mission première sera de ravitailler les appareils de l'armée en vol avant d'assurer le transport de fret et l'évacuation médicalisée. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[En images] L'Armée de l'air nous emmène dans le cockpit de l'A330 Phénix pour son premier vol
Le Phénix A330 ravitailleur a pris son envol le 12 octobre 2018.

L’A330 Phénix de l’armée de l’air a décollé. L’Airbus a effectué son premier vol de la base aérienne 125 d’Istres, le vendredi 12 octobre 2018, indique l’armée de l’air sur son profil Twitter. "Piloté par un équipage de l’équipe de marque MRTT du centre d’expertise aérienne militaire (CEAM), le nouvel avion ravitailleur a effectué un premier vol d’expérimentation au ravitaillement en vol avec les avions de l’escadron de calibration et d’entraînement 2/2 "Côte-d’Or", indique le ministère des Armées. La mission principale de l’appareil est de réaliser des opérations de ravitaillement en vol des différents aéronefs de l’Armée.

L’avion sera opérationnel dans un an. Il sera intégré à la 31e escadre aérienne de ravitaillement de transport stratégique (EARTS) afin qu'elle réalise tous les essais sur l’appareil durant l’année. Une fois les capacités de l’avion validées, "l’avion verra son domaine d’emploi élargi au transport stratégique de fret et de personnel, puis à l’évacuation médicalisée", indique l’Armée.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Il remplacera quatorze Boeing C-135 pour le ravitaillement et l’évacuation sanitaire ainsi que trois Airbus A310 et deux Airbus A340 pour le transport des troupes. Au total quinze A330 MRTT Phénix sont prévus dans la loi de programmation militaire et douze sont déjà financés. Six seront livrés d’ici 2022, le reste d’ici 2024.

Le Boeing C135 est présent dans la flotte des ravitailleurs depuis 55 ans. L’armée de l’air précise que le Phénix fait une fois et demi sa taille : un chantier d’envergure vise à adapter le hangar, parking et routes de la base aérienne. Celle-ci sera aussi dotée de deux nouveaux hangars de maintenance.

1 Commentaire

[En images] L'Armée de l'air nous emmène dans le cockpit de l'A330 Phénix pour son premier vol

Richard
18/10/2018 08h:20

J'espère qu'ils seront moins bruyant pour les points fixes que les Boeing. Un habitant de Istres

Réagir à ce commentaire
1 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS