Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[En images] "Karl For Ever", l'hommage rendu à Karl Lagerfeld au Grand Palais

Sybille Aoudjhane

Publié le

Images Artistes, directeurs artistiques, amis, mannequins... tous ceux qui avaient travaillé et connu Karl Lagerfeld durant sa longue carrière étaient présents, jeudi 20 juin, au Grand Palais à Paris pour rendre un dernier hommage au créateur, décédé le 19 février à l'âge de 85 ans.

[En images] Karl For Ever, l'hommage rendu à Karl Lagerfeld au Grand Palais
2500 invités étaient présents à l'hommage.
© David Atlan

Quand le terme icône prend tout son sens! Comme habité d’une personnalité, le soleil perce, ça et là, la verrière du Grand Palais, au rythme des nuages, au rythme de la structure en verre et acier. Si la foule porte le noir, l’espace baigne dans une lumière blanche immaculée. Karl Lagerfeld l’aurait voulu ainsi : joyeux.

Avec bienveillance et amour, les plus grandes personnalités de la mode ont rendu hommage au designer de Chanel et de Fendi jeudi 20 juin. La nef du Grand Palais ne se souvenait que de lui, berceau de ses défilés les plus remarqués. Avec ou sans lunette, son regard prend de la hauteur et nous enveloppe. 56 photos du "kaiser", à tous les âges, des très grands formats, entourent les 2 500 invités. Témoignages et bribes d’interviews alternent avec des performances artistiques.

56 photos géantes de Karl Lagerfeld entouraient les invités. Crédit photo : Luc Castel et Julio Piatti. 

Littérature, danse et musique 

Un texte de Viginia Woolf scandé par l’actrice Tilda Swinton, un poème de Stéphane Mallarmé récité par Fanny Ardant entourée de mannequins portant ses créations, les phrases mythiques de Karl Lagerfeld interrompues par du Paganini joué par le violoniste Charlie Siem... Tout prenait sens autour de la personnalité du créateur.

De nombreuses figures de la mode, de la danse et de la musique sont venues lui rendre hommage. Crédit photo : Luc Castel et Julio Piatti. 

On découvre son caractère. Sensible, proche des autres, attentif. Son exigence, son génie et sa créativité abyssale. Son amour pour le Tango, "son rap latin". La troupe argentine de German Cornejo est venue de Buenos Aires pour danser avec passion sous la verrière. L’histoire de sa chatte Choupette, achetée au départ par le mannequin Baptiste Giabiconi... 

Karl Lagerfeld se livre à la caméra et tout son entourage fait de même : amis, proches collaborateurs, couturières, créateurs, mannequins, journalistes. Ils racontent leurs souvenirs et leur admiration. Bernard Arnault se confie : "Je me sentais proche de Karl Lagerfeld. Comme lui, je ne suis jamais satisfait de moi-même. Comme lui, j’aime la folie dans la discipline." Anna Wintour décrit son talent : "Non seulement en tant que créateur, mais aussi en tant que linguiste, photographe, décorateur d'intérieur, cinéaste et philanthrope."

Après un intermède Chopin par Lang Lang, Pharrell Williams a clôturé l’hommage au son de Gust of Wind. Et comme le vent, qui ne se voit pas mais se ressent, Karl Lagerfeld perdurera dans l’histoire de la mode. 

Le pianiste Lang Lang a joué la valse n°1 en mi bémol majeur de Chopin. Crédit photo : Luc Castel et Julio Piatti

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle